/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays humiliés par les Red Sox

Les Blue Jays humiliés par les Red Sox
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Permettant huit points en première ronde, les Blue Jays de Toronto ont été sévèrement corrigés 13 à 4 par les Red Sox de Boston, lundi soir, au Sahlen Field. 

• À lire aussi: Un partisan banni à vie par le baseball majeur

• À lire aussi: Les Blue Jays blanchissent les Rangers deux fois plutôt qu’une

Il s’agissait de la première fois que l’unique club canadien du baseball majeur donnait huit points lors du premier engagement d’un match depuis un affrontement contre les Rays de Tampa Bay disputé le 4 octobre 2015.

Le partant des Jays Ross Stripling (3-6) a permis six points sur quatre frappes en lieu sûr, et ce, en seulement un tiers de manche de boulot. Son remplaçant, Anthony Kay, n’a guère fait mieux. L’artilleur de 26 ans a vu cinq joueurs des Red Sox fouler la plaque pendant le peu de temps qu’il a passé sur la butte. Au total, le gérant Charlie Montoyo a fait appel à huit lancers dans cette humiliante défaite.

Jarren Duran, Hunter Renfroe, Enrique Hernandez (deux fois), Rafael Devers et Danny Santana ont tous étiré les bras pour les vainqueurs. Dans le cas de Renfroe, il s’agissait d’un grand chelem. La victoire a été obtenue par Nick Pivetta (8-4).

Offensivement, les Jays ont amassé tous leurs points en quatrième manche et Cavan Biggio a été l’unique joueur de son équipe à frapper un circuit.

La formation de la Ville Reine tentera de se reprendre mardi soir, dans le cadre du deuxième duel d’une série de trois parties contre les meneurs de la section Est de la Ligue américaine.

Les Twins surprennent les White Sox

Les Blue Jays humiliés par les Red Sox
Photo AFP

Les Twins du Minnesota ont mis fin à une série d’insuccès de trois matchs en battant les White Sox de Chicago 3 à 2 en huitième manche, lors du premier duel d’un programme double présenté au Guaranteed Rate Field.

Durant le bout supplémentaire, le lanceur des favoris de la foule Ryan Crochet (2-5) n’a réussi qu’un retrait en plus de voir ses buts remplis avant d’être remplacé par Ryan Burr, qui n’a pas pu sauver sa formation.

Nelson Cruz a frappé un ballon-sacrifice pour produire un point, puis Jorge Polanco a cogné un simple pour procurer aux Twins une avance assez confortable pour quitter avec la victoire.

Cruz avait d’ailleurs aussi forcé la tenue d’une manche supplémentaire quand il a créé l’égalité en claquant la balle sous d’autres cieux pour une 19e fois cette saison, en début de sixième.

Jose Abreu a bien tenté d’entamer la remontée pour les Sox en prolongation, mais son double frappé au profit de Tim Anderson a été la seule source d’espoir des siens. Ce dernier a aussi envoyé une balle chez les spectateurs en troisième pour ouvrir le pointage.

Au monticule pour les Twins, c’est Tyler Duffey (2-2) qui a pu inscrire un gain à sa fiche. L’artilleur a travaillé pour une seule manche et n’a accordé aucun coup sûr à ses rivaux.

Les réjouissances ont toutefois été de courte durée pour le club du Minnesota, puisque les White Sox ont remporté le deuxième duel au compte de 5 à 3.

En retard par un point lors de leur dernier tour au bâton, Gavin Sheets a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain alors que deux de ses coéquipiers étaient sur les sentiers.

Le gérant des Mets suspendu

Les Blue Jays humiliés par les Red Sox
Photo AFP

Par ailleurs, le gérant des Mets de New York, Luis Rojas, a été suspendu pour deux matchs par le baseball majeur.

L’homme de 39 ans a reçu cette sanction pour avoir contesté de façon abusive une décision qu’a rendue l’arbitre Jeremy Riggs lors d’un match contre les Pirates de Pittsburgh, dimanche.

L’officiel a déclaré en jeu une balle frappée faiblement par Kevin Newman le long de la ligne du troisième but. Les Pirates ont marqué trois points sur ce jeu.

Rojas a amorcé sa suspension lundi soir, alors que son équipe disputait le premier duel d’une série de trois matchs contre les Reds à Cincinnati.