/news/coronavirus
Navigation

Canada: ouverture de la frontière pour les Américains vaccinés le 9 août

Restaurateurs, hôteliers et autres commerces liés au tourisme espèrent sauver leur saison

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le fédéral donne une bouffée d’oxygène à l’industrie du tourisme et aux familles séparées par la pandémie en ouvrant la frontière aux voyageurs américains pleinement vaccinés le 9 août, puis à ceux du reste du monde le 7 septembre.

• À lire aussi: Réouverture des frontières: «c’est le bon moment», croit le Dr Marquis

«Ça va donner beaucoup d’air à nos entreprises touristiques. Les [touristes] américains, c’est extrêmement important pour nous. C’est près de 30% de tous ceux qui choisissent le Québec», s’est réjouie la ministre québécoise du Tourisme, Caroline Proulx.

Dès le 9 août, les couples américains ayant reçu deux doses de vaccin depuis au moins 14 jours pourront de nouveau peupler les terrasses de Montréal, même avec des enfants de moins de 12 ans non vaccinés. Les Européens et les ressortissants d’autres pays suivront un mois plus tard.        

  • Écoutez l'entrevue avec Caroline Proulx, ministre du tourisme avec Caroline St-Hilaire et Varda Étienne sur QUB radio:   

Pour être admis, ils devront fournir leur preuve de vaccination avant leur départ pour le Canada, en la téléchargeant sur l’application ArriveCan ou sur le portail web du même nom.

Certains vaccins seulement

Ils devront aussi être en mesure de présenter une copie imprimée ou numérique de leur attestation de vaccination en anglais ou en français à leur arrivée.           

  • Écoutez l'entrevue d'Alexandre Dubé avec le Dr François Marquis sur QUB radio:   

Pour bénéficier de ces assouplissements, les visiteurs devront absolument avoir reçu deux doses d’un vaccin homologué par Santé Canada, c’est-à-dire de Pfizer-BioNTech, de Moderna, d’AstraZeneca/COVISHIELD ou de Janssen.

Les voyageurs venant de pays où d’autres vaccins sont distribués devront quant à eux attendre de nouvelles directives. Par exemple, 70 pays du monde distribuent le vaccin Sputnik, fabriqué en Russie, et 37 pays, le vaccin chinois Sinovac.

Lundi, le poste frontalier de Lacolle était très tranquille au passage de notre photographe, mais il va bientôt s’animer.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
Lundi, le poste frontalier de Lacolle était très tranquille au passage de notre photographe, mais il va bientôt s’animer.

Appel à la patience 

Michel Leblanc, le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, a salué les assouplissements qui bénéficieront à l’industrie touristique. Toutefois, il a souligné son impatience face à l’étapisme d’Ottawa, réclamant que soit « accélérée l’ouverture pour les autres voyageurs internationaux ».  

  • Écoutez la chronique politique de Marc-André Leclerc, chroniqueur au Journal de Montréal et au Journal de Québec sur QUB radio:    

Mais le ministre des Transports, Omar Alghabra, a appelé à la patience, tant des commerçants pressés de revoir leur clientèle que des voyageurs qui s’apprêtent à tester les nouvelles restrictions dans les aéroports.

«Les deux étapes [d’ouverture] nous permettront de nous assurer que nous sommes prêts à faire face au volume [de voyageurs]», a expliqué Brigitte Diogo, vice-présidente à l’Agence de la santé publique du Canada.

Le président de la Chambre de commerce du Canada, Perrin Beatty, appelle le gouvernement à redoubler d’efforts pour éviter la congestion aux frontières et à adopter un meilleur système que l’application ArriveCan pour gérer les informations de santé de façon rapide et sécuritaire.


Les voyageurs en provenance de l’Inde sont toujours exclus, car la situation épidémiologique de ce pays demeure inquiétante.

Exit la quarantaine pour les enfants, mais...  

Il est de nouveau permis d’envisager les voyages en famille tant pour les étrangers qui souhaitent venir au pays que pour les Canadiens qui veulent en sortir parce que les enfants de moins de 12 ans non vaccinés n’auront plus à être confinés à l’arrivée.

Le confinement des enfants avait fait pousser de hauts cris dans les familles, mais aussi à l’Association du transport aérien international (IATA), qui avait dénoncé une mesure « discriminatoire » envers les familles, sachant qu’aucun vaccin contre la COVID-19 n’est autorisé pour les moins de 12 ans.

Actuellement, seul le vaccin de Pfizer est homologué pour les 12-15 ans. Les résultats préliminaires de ses essais cliniques pour les 5 à 11 ans seront connus en septembre. Les plus jeunes suivront entre octobre et novembre.

D’ici là, le Canada exemptera donc les enfants voyageurs de la quarantaine s’ils se déplacent avec leurs parents pleinement vaccinés. Ils devront néanmoins se soumettre à un test de dépistage à l’arrivée et huit jours plus tard.

Restrictions floues

De plus, les enfants devront éviter les lieux de rassemblement pendant deux semaines après leur arrivée, ce qui exclut l’école, la garderie ou le camp de jour. Le gouvernement n’a pas voulu préciser quels autres types de lieux de rassemblement seront proscrits, par exemple les parcs d’attraction, musées, salles de spectacle et cinémas.

Ottawa n’a pas pu dire comment ces restrictions particulières seraient appliquées, quelles mesures de contrôle seraient mises en place et qui devrait veiller à leur respect, ce qui a fait sourciller Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

«Nous sommes inquiets que les procédures coûteuses et lourdes qui demeurent en place pour les voyageurs pleinement vaccinés découragent les courts séjours», a-t-il déclaré. 

Le bonheur...

Mais du côté du Vieux-Port de Montréal, où Éric Luksenberg exploite deux restaurants, on se voulait positif après des mois de vaches maigres:

«J’espère que les Américains vont se programmer des petits séjours au Québec et à Montréal, même si la fin de l’été approche, a dit le restaurateur au Journal. Ça va nous faire du bien de terminer l’été avec cette mesure-là. On pourra peut-être sauver une partie de la saison grâce à ça.»

– Avec Francis Pilon

Les restrictions  

... qui restent  

  • Pour l’instant, les États-Unis interdisent toujours aux Canadiens de traverser leur frontière par voie terrestre.   
  • Le test de dépistage moléculaire au départ vers le Canada demeure.   
  • Le port du masque en vol est toujours requis.  
  • Étrangement, Ottawa recommande toujours officiellement de ne pas voyager à l’étranger malgré les assouplissements à la frontière.    

... qui partent  

  • Tous les voyageurs qui rentrent au pays, vaccinés ou non, ne seront plus tenus de s’isoler à l’hôtel.   
  • Le test de dépistage à l’arrivée sera aboli.   
  • On ne prendra plus la température des passagers sur les vols nationaux et internationaux.  
  • Les aéroports régionaux de Québec, d’Halifax, d’Ottawa, de Winnipeg et d’Edmonton pourront de nouveau accueillir des voyageurs internationaux.    

Une bonne nouvelle  

«C’est une excellente nouvelle pour le tourisme, pour les hôteliers et restaurateurs montréalais. Les Américains et les visiteurs des autres pays – pleinement vaccinés – pourront respectivement nous visiter à compter du 9 août et du 7 septembre.»

– Valérie Plante, mairesse de Montréal

«C’est une bonne nouvelle, parce que ça va permettre aux gens d’aller de part et d’autre de la frontière [...] quand même assez rapidement. [...] Évidemment, tout ça est sous réserve de la situation épidémiologique. [...] Il faut que ça continue de bien aller et pour ça, il faut se faire vacciner, il faut deux doses.» 

– Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec

«Cette réouverture partielle est donc une bonne nouvelle et un soulagement, notamment pour les familles séparées depuis de longs mois ainsi que pour l’industrie touristique. Le fédéral devra toutefois faire mieux qu’avant : les règles devront être claires et le suivi des voyageurs devra être serré et continu. »

– Kristina Michaud, députée du Bloc et porte-parole sur la Sécurité

À VOIR AUSSI...                     

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres