/sports/hockey
Navigation

Repêchage de la LNH: les Blue Jackets de Columbus vivent d’espoirs

Le directeur général des Blue Jackets de Columbus, Jarmo Kekalainen
Photo d'archives, AFP Le directeur général des Blue Jackets de Columbus, Jarmo Kekalainen

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur général des Blue Jackets de Columbus, Jarmo Kekalainen, espère que le prochain repêchage transforme son club. 

• À lire aussi: Repêchage d'expansion: quels Québécois pourraient cibler le Kraken?

• À lire aussi: LNH: une ouverture au calendrier pour les Jeux de Pékin?

• À lire aussi: Les Rangers auraient remporté leur pari avec Barclay Goodrow

La formation de l’Ohio détient trois sélections lors de la première ronde de l’encan 2021 de la Ligue nationale de hockey (LNH), soit les cinquième, 25e et 32e tours de parole.

«Ça pourrait changer complètement la donne si nos trois choix deviennent tous des joueurs de la LNH, ou encore mieux, s'ils deviennent des joueurs d'impact», a affirmé le DG, dont les propos ont été rapportés par le site internet du circuit Bettman.

«Si tu ne repêches pas bien, tu n'as aucune chance, a ajouté Kekalainen. C'est évident, selon moi. Regardez toutes les équipes qui ont connu du succès, elles ont bien repêché. Et les équipes qui n'ont pas été aussi bonnes n'ont pas aussi bien fait au repêchage. C'est une bouée de sauvetage. C'est la meilleure manière de s'améliorer.»

Il s’agira de la troisième fois de sa carrière que le Finlandais choisira trois joueurs en première ronde.

En 2013, il a sélectionné les attaquants Alex Wennberg (14e), Kerby Rychel (19e) et Marko Dano (27e). Seul le premier a été en mesure de s’établir dans la LNH.

Six ans auparavant, alors qu’il était le directeur du dépistage amateur chez les Blues de St. Louis, Kekalainen avait jeté son dévolu sur Lars Eller (13e), Ian Cole (18e) et David Perron (26e). Les trois patineurs ont remporté la coupe Stanley par la suite.

«Tu n'as pas nécessairement besoin de repêcher de très bons joueurs de la LNH pour qu'ils jouent un jour avec ton équipe, a exprimé le directeur général des Jackets. Mais si tu veux un joueur d'impact, tu dois le repêcher, mais aussi être chanceux et bon dans ce que tu fais.»