/news/coronavirus
Navigation

Déconfinement: un concert-test sur les plaines d'Abraham en septembre

Le gouvernement veut valider que l’événement sera sécuritaire comme avant, l’Université Laval fera l’enquête

Coup d'oeil sur cet article

Si la situation sanitaire le permet, jusqu’à 20 000 personnes doublement vaccinées se rassembleront sur les plaines d’Abraham, le samedi 25 septembre, le temps d’un grand concert-test encadré par des chercheurs en vue de la reprise post-COVID-19. 

• À lire aussi: COVID-19: 239 nouveaux cas et un décès de plus en trois jours au Québec

• À lire aussi: Finances publiques: le Québec toujours bien côté, malgré les turbulences de la pandémie 

• À lire aussi: Spectacle-test: les promoteurs pas pressés de se commettre  

  • Écoutez la chronique de Marc-André Gagnon, journaliste au bureau parlementaire du Journal de Québec et de Montréal, sur QUB radio:   

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a annoncé qu’un mandat a été confié à l’Université Laval afin d’élaborer un protocole de recherche adapté à ce type d’expérience.L’objectif est clair : « organiser un événement-test se rapprochant le plus possible d’un événement prépandémique dans sa formule », mentionne l’appel d’offres qui a été préparé à l’attention des producteurs d’événements.Le producteur retenu aura notamment l’obligation de mettre en vedette au moins trois artistes québécois en plus de veiller à ce qu’un minimum de 50 % du contenu du spectacle soit d’expression française.

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx
Photo d'archives, Stevens Leblanc
La ministre du Tourisme, Caroline Proulx

Sans masque et doublement vaccinés

Selon une source bien au fait du dossier, l’un des scénarios envisagés serait de rassembler jusqu’à 20 000 spectateurs pleinement vaccinés à l’extérieur et sans masque, sur les plaines d’Abraham.En simultané, 5000 personnes seraient réunies dans une salle pour assister à l’autre volet de l’événement-test, fort probablement au Centre Vidéotron, selon nos informations.Les conditions pour assister au spectacle à l’extérieur et à celui en salle seront précisées et confirmées ultérieurement par l’équipe de production, les chercheurs et la Santé publique.Plusieurs scénarios, dont un étant l’annulation du spectacle le jour même, vont demeurer sur la table pendant encore plusieurs semaines.« L’objectif, c’est de faire un événement qui est sécuritaire, sans risque pour les gens », a assuré la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours.

« L’objectif, c’est de faire un événement qui est sécuritaire, sans risque pour les gens », a expliqué la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours, à droite, sans trop s’avancer sur les conditions qui seront imposées par les chercheurs et la Santé publique pour assister à l’événement. À gauche, la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.
Photo Stevens LeBlanc
« L’objectif, c’est de faire un événement qui est sécuritaire, sans risque pour les gens », a expliqué la rectrice de l’Université Laval, Sophie D’Amours, à droite, sans trop s’avancer sur les conditions qui seront imposées par les chercheurs et la Santé publique pour assister à l’événement. À gauche, la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

« Un pas immense »

« Ce grand rassemblement sera gratuit pour les personnes qui y participeront sur une base volontaire », a précisé la ministre du Tourisme, en conférence de presse.« Pourquoi a-t-on ciblé le mois de septembre ? Parce qu’on croit que la majorité des Québécois seront [doublement] vaccinés », a-t-elle expliqué.Le Québec devient la première province canadienne à prendre ce genre d’initiative, a affirmé Mme Proulx.« C’est un pas immense vers la réalisation d’événements sécuritaires », a-t-elle souligné.La ministre du Tourisme estime que la tenue de ce spectacle musical d’envergure devrait coûter de 2 à 3 millions $.La France a tenté une expérience du même genre, à la fin mai, en réunissant 5000 personnes lors d’un concert-test du groupe Indochine, où le masque était obligatoire, mais pas la distanciation physique.Un autre spectacle a eu lieu à Barcelone, en mars dernier, devant un peu plus de 4500 personnes, avec masque, sans distanciation. Les deux expériences n’ont démontré aucun risque de contamination. 

  • Écoutez l'entrevue avec Caroline Proulx, ministre du tourisme avec Caroline St-Hilaire et Varda Étienne sur QUB radio :   

– Avec la collaboration de Cédric Bélanger

Le spectacle gratuit du 25 septembre  

En simultané sur les plaines d’Abraham, devant 20 000 spectateurs et en salle, devant 5000 spectateurs

Durée : de 2 à 3 heures

Au moins 3 artistes québécois

Au minimum, 50 % de contenu d’expression française

La programmation et les critères d’admission des spectateurs seront précisés ultérieurement

Le protocole de recherche sera élaboré par des experts de l’Université Laval 

  • Écoutez l'entrevue de Danny St Pierre avec Michel Sabourin, porte-parole de l’Association des salles de spectacles indépendantes du Québec, sur QUB radio:   

À VOIR AUSSI             

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres