/news/coronavirus
Navigation

Un hébergement touristique pris dans le flou des mesures sanitaires

Coup d'oeil sur cet article

Des propriétaires de l'Espace du Carmel, une résidence touristique de Danville, en Estrie, dénonce le flou dans lequel ils se retrouvent.

• À lire aussi: COVID-19: 239 nouveaux cas et un décès de plus en trois jours au Québec

• À lire aussi: Canada : ouverture de la frontière pour les Américains vaccinés le 9 août

Leur hébergement, qui s’adresse à des groupes d’une vingtaine de personnes et plus, est fermé depuis mars 2020,

Les propriétaires, Martine et Patrick, pensaient bien pouvoir bénéficier d'un allégement des règles sanitaires avec le passage au vert, mais ils se sont trompés.

Même si l'ancien couvent comporte 23 chambres, certaines avec salle de bain, les règles qui s'y appliquent sont les mêmes que pour une maison privée, soit un maximum de 10 personnes provenant au plus de trois adresses différentes à l'intérieur, et jusqu’à 20 convives à l’extérieur.

Trois mariages devaient se tenir dans la résidence en août, tandis que l’endroit affiche complet pour toutes les fins de semaine d'automne, jusqu’à Noël.

Les propriétaires disent être devant le néant, comme s'ils n'existaient pas. Ils déplorent le manque de cohérence et d'ouverture des autorités avec qui ils ont tenté de communiquer.

Injustement traités, c'est comme cela qu'ils se sentent alors que les hôtels et autres commerces, recommencent à profiter de l'achalandage estival.

Irrités et dépourvus, ils avouent avoir du mal à comprendre pourquoi on les limite autant dans leur capacité d'accueil.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres