/lifestyle/columnists
Navigation

C’est quoi la vraie fidélité?

Coup d'oeil sur cet article

La lecture de la lettre « Suis-je anormale ? » parue ce matin m’a donné envie de mettre certaines choses au clair. Cette jeune femme racontait qu’après sept ans de vie commune, à l’été 2020, son chum l’avait trompée. Précisons qu’elle lui avait fait savoir dans les mois précédents qu’elle n’avait plus aucune envie de faire l’amour avec lui sans s’expliquer pourquoi.

Alors qu’il lui avait annoncé qu’il allait la quitter, le reconfinementd’automne a changé ses plans et il est resté avec elle. Le goût de faire l’amour est subitement revenu à madame, et là elle ne veut pas revenir sur le sujet de la séparation avec monsieur de peur que ça réveille son envie de partir.

Je voudrais lui dire que quand on parle de fidélité dans un couple,il y a certaines règles à respecter. La première : les deux personnes doivent être d’accord pour être dans une relation de fidélité. La deuxième, chacun doit s’imposer de rester fidèle. La troisième :aucun des deux ne peut cesser subitement de faire l’amour avec l’autre sous aucun prétexte, comme madame l’avait fait avec son conjoint. C’est trop facile de traiter l’autre de tricheur et d’infidèle quand soi-même on n’a pas respecté sa moitié du pacte.

Au-delà de cet exemple, il en existe d’autres où le non-respect d’unpacte de fidélité se manifeste. Comme celui d’une mère qui obligeson conjoint à aller dormir ailleurs que dans la chambre conjugalepour y accueillir son poupon avec qui elle veut dormir. Elle prive son homme de relations sexuelles mais va chercher une compensation affective chez son enfant.

Ça ne prend pas grand temps pour castrer psychologiquement un homme. Un gros max de 28 jours avant qu’il ne perde sa confiance en la possibilité de revivre une sexualité épanouissante avec sa femme. Tous les couples doivent remettre leur relation en cause de manière régulière pour ne pas laisser le temps les éloigner l’un de l’autre. Je n’ai jamais triché une femme mais je sens le devoir de défendre ceux qu’on traite de tricheur et qui ne le sont pas.

William

Je partage votre point de vue. C’est pourquoi d’ailleurs j’avais répondu à cette personne que le retour subit de son envie de faire l’amour avec son conjoint ne devait en aucune manière lui faire occulter le fait que son attitude d’avant n’ayant pas été adéquate, elle ne devrait pas faire l’impasse sur les conséquences en ayant résulté. Ce qu’on balaie sous le tapis finit toujours par revenir à la surface.