/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS] Deux résidences de Laval détruites à cause de la foudre

Les dégâts matériels causés par les éclairs sont moins rares qu’on le croit

Coup d'oeil sur cet article

Les incendies causés par la foudre sont plus fréquents qu’on le croit, mais ils prennent rarement une ampleur aussi importante qu’à Laval, mardi, où deux résidences ont été complètement détruites.

« C’était le choc total. On ne savait pas quoi faire », a raconté Arthur Harout Tchakrian, visiblement encore un peu secoué d’avoir été victime du hasard.

Deux maisons de la rue Sydney, à Laval, ont été frappées par la foudre, puis incendiées mardi soir. Elles sont une perte totale.
Photo Agence QMI, Thierry Laforce
Deux maisons de la rue Sydney, à Laval, ont été frappées par la foudre, puis incendiées mardi soir. Elles sont une perte totale.

Chanceux dans leur malchance, les Tchakrian venaient tout juste de sortir avec leurs deux jeunes enfants en début de soirée, lorsque la foudre a frappé le poteau électrique à quelques mètres de leur domicile.

Les flammes ont par la suite rapidement pris d’assaut la demeure familiale.

« On est assuré, mais ça ne rembourse jamais à 100 %. On avait tout rénové et on n’aura jamais ce qu’on avait avant », s’est désolé le père de 37 ans.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Pas si rare

La maison de son voisin immédiat est elle aussi une perte totale.

En tout, huit résidences du secteur de la rue Sydney ont été touchées à différents degrés par le brasier.

  • Écoutez le résumé d'Audrey Gagnon, journaliste pour TVA Nouvelles, en direct des lieux, sur QUB radio:    

« Le feu s’est propagé rapidement parce que les maisons sont collées les unes aux autres à cet endroit. Aussi, les poteaux d’Hydro-Québec sont très secs à cette période-ci de l’année et sont donc facilement inflammables », a expliqué Carl Lavigne, chef aux opérations de la division Est du service incendie de Laval.  

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

50 poteaux grillés

Hydro-Québec rapporte qu’un peu moins d’une cinquantaine de poteaux électriques sont touchés par la foudre chaque année en moyenne.

Impossible toutefois de savoir combien de ces événements se transforment en incendies majeurs, comme à Laval mardi.

On sait néanmoins qu’il n’est pas si anodin que des résidences soient endommagées par la foudre.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

« J’ai toujours 3-4 appels pour des cas similaires chaque année. Habituellement, c’est plutôt des maisons isolées dans des champs, rarement dans des quartiers résidentiels », a rapporté Frédéric Garant, propriétaire de Garafoudre, une entreprise qui installe des paratonnerres.

Heureusement, personne n’a été blessé mardi soir à Laval.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Selon Environnement Canada, entre deux et trois personnes meurent à cause de la foudre chaque année au pays, alors qu’environ 180 sont blessées par une décharge.

« Ça reste des événements très ponctuels. Ce n’est pas comme les inondations : même avec les changements climatiques, ce n’est pas clair que ça va arriver plus souvent », a rassuré Simon Legault, météorologue pour l’organisme fédéral.