/news/politics
Navigation

Jérémy Gabriel veut être candidat aux élections

Mike Ward
Photo d'archives, Chantal Poirier Jérémy Gabriel en janvier 2019.

Coup d'oeil sur cet article

Jérémy Gabriel a confirmé qu’il est engagé dans un processus de sélection pour être candidat du Nouveau Parti démocratique (NPD) lors de la prochaine élection fédérale.

Si sa candidature est retenue, le jeune homme de 24 ans serait candidat du NPD dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent, représentée depuis 2015 par le conservateur Gérard Deltell. En 2011, le NPD a déjà fait élire Alexandrine Latendresse dans cette circonscription.      

  • Écoutez l'analyse d'Alexandre Moranville-Ouellet avec Vincent Dessureault sur QUB Radio:   

Jérémy Gabriel indique que les instances du parti n’ont pas pris de décision et qu’aucune annonce officielle n’aura lieu pour le moment. Il ne souhaite pas accorder d’entrevue non plus.

Le NPD a confirmé avoir reçu sa demande de candidature. Même si le chanteur originaire de Québec veut être candidat, le parti n’a pas fourni de détail supplémentaire. Si sa candidature est approuvée par le parti, il pourra ensuite briguer l’investiture.

Attaché politique

En 2019, Jérémy Gabriel a été l’attaché politique du candidat néo-démocrate dans la circonscription de Louis-Hébert.

Jérémy Gabriel s’est d’abord fait connaître en 2006 à l’âge de 9 ans en chantant devant le pape à Rome. 

Depuis 2012, Jérémy Gabriel a notamment fait les manchettes pour sa bataille juridique l’opposant à Mike Ward.

L’humoriste avait fait des blagues sur Jérémy Gabriel, et une plainte a été déposée en 2012.

La bataille judiciaire opposant l’humoriste au chanteur s’est transportée en Cour suprême, où les juges du plus haut tribunal du Canada auront à trancher sur la liberté d’expression. La cause a été plaidée en février dernier.

Mike Ward a toujours refusé de verser les 35 000 $ au jeune Jérémy, qui est atteint du syndrome de Treacher-Collins, à titre de réparation pour s’être moqué de lui dans son spectacle.  

  • Écoutez le commentaire de Caroline St-Hilaire et Varda Étienne sur QUB radio :