/news/health
Navigation

Employés du CIUSSS: 155 000 $ d’hôtel pendant les travaux sur le pont Pierre-Laporte

120 chambres ont été payés pour des employés du CIUSSS

Quebec
Photo d'archives, Stevens LeBlanc Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a réservé 120 chambres d’hôtel pendant la première partie des travaux de réfection majeurs sur le pont Pierre-Laporte. Sur cette photo prise le 28 juin, la circulation à l’entrée des ponts était fluide du côté de la Rive-Sud.

Coup d'oeil sur cet article

La première phase des travaux sur le pont Pierre-Laporte aura coûté 155 000 $ en chambres d’hôtel au CIUSSS de la Capitale-Nationale afin de loger des travailleurs demeurant sur la Rive-Sud.

• À lire aussi: La gestion des voies mérite une réflexion

• À lire aussi: Des travaux routiers pourraient subir un impact

Comme plusieurs autres organismes et entreprises de la région, le CIUSSS a dû prendre les grands moyens pour assurer la présence de ses employés au travail en prévision des travaux majeurs sur le pont Pierre-Laporte. 

Alors que certains ont nolisé des hélicoptères ou permis à des employés de camper sur leur lieu de travail, le CIUSSS a conclu trois ententes avec des hôteliers de Québec pour des chambres entre le 27 juin et le 7 juillet derniers. 

Le coût de l’opération s’élève à 155 557 $ et se décline de cette façon :   

  • Marriott Courtyard Québec : 93 464 $   
  • Groupe Normandin : 39 435 $   
  • Best Western Centre-Ville : 22 658 $      

1200 réservations

Au total, 120 chambres ont été réservées pour la période des travaux sur le principal lien entre les deux rives du fleuve Saint-Laurent, mais elles n’ont pas toutes été utilisées pour l’ensemble de la durée des travaux.

«Nous avons fourni une chambre à 115 employés, pour une ou plusieurs nuits, selon le cas», a indiqué par courriel le porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale, Mathieu Boivin, précisant que 720 nuitées sur les 1200 réservées ont été utilisées, soit 60 %. 

L’organisation souligne que plusieurs des employés concernés s’étaient trouvé «des solutions alternatives». Au total, 1384 employés du CIUSSS de la Capitale-Nationale résident sur la Rive-Sud de Québec et pouvaient se prévaloir des chambres réservées.

Même chose en août

La solution préventive aura permis à ces employés d’éviter la congestion anticipée dans le secteur des ponts durant la dizaine de jours prévus pour les travaux. 

Toutefois, le trafic aura été bien moins important qu’on l’attendait. Est-ce que ce constat change les plans du CIUSSS pour la deuxième phase prévue en août? 

Pas du tout, nous assure-t-on, confirmant du même coup que des chambres seront à nouveau offertes aux employés.

«Oui, compte tenu de notre responsabilité d’être prêts au cas où la situation s’avérait plus difficile à ce moment», explique M. Boivin.

Ce dernier ajoute que les chambres sont offertes en priorité «aux employés qui n’avaient pas d’alternative et qui donnaient des soins ou des services directs aux usagers». 

À VOIR AUSSI