/news/coronavirus
Navigation

«Le variant Delta adore les gens non vaccinés»

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec semble épargné, pour le moment, par le variant Delta, mais en observant la situation ailleurs dans le monde, les experts constatent qu’il s’attaque particulièrement aux personnes non vaccinées.  

• À lire aussi: La majorité des nouveaux cas parmi les Québécois non vaccinés

• À lire aussi: Quatrième vague potentielle: le Québec doit-il craindre le variant Delta?

«C’est vrai quand on regarde les chiffres de façon générale, surtout ce qui se passe chez nos voisins du sud ou dans d’autres pays, c’est assez clair que le variant Delta, ça se passe chez les gens qui ne sont pas vaccinés et le fait d’avoir nos deux vaccins est un facteur de protection excessivement efficace contre le variant Delta», souligne le chef de l’unité des soins intensifs de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Dr François Marquis, en entrevue à TVA Nouvelles. 

Il déplore notamment la résistance qui persiste autour des vaccins au Québec. 

«C’est un peu triste parce que les vaccins sont sécuritaires, ils fonctionnent. Quand on les a vus fonctionner, aussi, qu’on a vu le dommage que ça peut faire et qu’on sait que le variant Delta adore les gens non vaccinés, c’est les victimes numéro 1 du variant Delta, pour nous, c’est difficile», affirme-t-il. 

Trop tard pour la vaccination

Une vidéo virale d’une médecin de l’Alabama, dans laquelle elle raconte que des patients sur le point d’être intubés l’ont suppliée d’être vaccinés, croyant que ça les sauverait, trouve des échos au Québec.

Dr Marquis confirme que des patients hospitalisés dans son unité de soins intensifs ont eux aussi demandé d’être vaccinés lorsque les premières doses sont arrivées au Canada. 

«Quand on a commencé à vacciner, malheureusement il y a des familles ou des patients aux soins intensifs qui nous demandaient un vaccin pour les sauver à la dernière minute, mais ça démontre malheureusement qu’ils n’avaient pas compris que la clé du vaccin, c’est dans la prévention», mentionne-t-il. 

Frontière et touristes

L’ouverture de la frontière aux Américains dès le 9 août ne devrait pas préoccuper les Canadiens puisque certaines choses peuvent être faites pour les protéger, croit Dr Marquis.

Outre le fait qu’une preuve de double vaccination doit être exigée à la frontière, les employés du milieu touristique devraient tous être vaccinés puisqu’ils seront les principales personnes en contact avec les Américains, affirme le chef de l’unité des soins intensifs. 

«Si vous travaillez dans le tourisme, si vous travaillez dans la restauration, si vous avez des employés dans ce milieu-là, assurez-vous que tout ce beau monde-là est vacciné. C’est ça la chose que nous on peut faire», dit-il. 

Un geste simple qui contribuera non seulement à la reprise économique de la province, mais aussi à «protéger notre population», selon Dr François Marquis. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres