/finance/business
Navigation

Québec injecte 10 M$ pour propulser l'industrie du drone

Le LX300 permettra le transport de biens, de médicaments et de nourriture dans les régions éloignées. Ici, l’aéronef en fonction à Coleraine, près de Thetford Mines.
Photo courtoisie Le LX300 permettra le transport de biens, de médicaments et de nourriture dans les régions éloignées. Ici, l’aéronef en fonction à Coleraine, près de Thetford Mines.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir investi dans l’électrification du secteur aéronautique, Québec met plus de 10 millions $ dans des entreprises qui vont fabriquer des drones, notamment dans la région de Thetford Mines. 

Le bras financier du gouvernement, Investissement Québec, va investir 1,9 million $ en actions dans l’entreprise Laflamme Aéro, située à Saint-Joseph-de-Coleraine. 

L’argent permettra à la PME d’une vingtaine d’employés d’industrialiser et commercialiser son projet de systèmes d’aéronefs télépilotés LX300, comme il a été publié dans la Gazette du Québec.  

Commercialisé dès cette année

Les premiers appareils de type hélicoptère pourraient être commercialisés dès cette année. 

Le LX300 est actuellement l’un des plus gros drones développés dans le monde avec une longueur de trois mètres.  

« C’est un montant qui va nous permettre de progresser et de développer notre potentiel. On est à la fin de notre programme d’essais en vol et au début de la commercialisation. On a pris l’approche certifiée et on veut construire un appareil robuste afin qu’il soit performant de -30 jusqu’à 40 degrés Celsius » a imagé Enrick Laflamme, président de l’entreprise, lors d’une conversation téléphonique. 

Le drone pourra transporter des charges allant jusqu’à 180 kilogrammes et serait destiné principalement aux secteurs privés, commercial, militaire ou gouvernemental. 

« On vise notamment le transport de biens, de nourriture et des médicaments dans des régions éloignées. Le drone pourrait aussi être utilisé lors de feux de forêt. On travaille dans des secteurs où on pourra aller chercher les autorisations réglementaires », a souligné M. Laflamme. 

Et un nouveau venu au Québec

Parallèlement, Québec octroie un prêt remboursable de 9 millions $ au fabricant General Dynamics Land Systems-Canada, qui sera partenaire de Laflamme Aéro. 

Ce montant permettra à l’entreprise américaine de s’implanter au Québec pour la fabrication de drones et de systèmes téléguidés. Québec devrait faire une annonce conjointe lors des prochaines semaines.  

Le LX300 de Laflamme Aéro  

  • L’un des plus gros drones au monde 
  • Longueur de trois mètres 
  • Pourra transporter des charges de 180 kg 

À VOIR AUSSI