/sports/hockey
Navigation

Repêchage 2021: Power, l’élu des Sabres

Les Wolverines du Michigan volent la vedette au premier tour

Journaliste
Photo d'archives, UM Photography Le premier choix au total Owen Power s’aligne avec l’université du Michigan.

Coup d'oeil sur cet article

Il y avait au-delà d’un an qu’on savait qu’Alexis Lafrenière serait le tout premier choix de la séance de sélection de 2020 lorsque les Rangers ont appelé son nom en octobre dernier. Pour l’encan d’hier, la certitude était moins grande, quoique la sélection des Sabres n’a causé aucune surprise.

• À lire aussi: Le Tricolore prend un risque au repêchage

• À lire aussi: Zachary Bolduc est le premier Québécois repêché

• À lire aussi: Cinq gros espoirs de la LHJMQ

Owen Power est devenu le quatrième défenseur depuis 1997 à être choisi au tout premier rang de la séance de sélection de la LNH. Le défenseur de 6 pieds et 6 pouces, porte-couleurs des Wolverines de l’Université du Michigan, s’est démarqué du groupe d’espoirs disponibles lors du dernier Championnat du monde senior. Malgré son jeune âge, l’Ontarien a passé plus de 20 minutes par match sur la surface de jeu, contribuant à sa manière à la conquête de la médaille d’or par le Canada.

« Il est le meilleur espoir, pas de doute. On l’avait déjà comme numéro un avant le Championnat du monde, a déclaré un recruteur d’une équipe de l’Est, lors de la préparation du repêchage simulé du Journal. Il a tellement bien joué qu’il a forcé ses entraîneurs à l’utiliser et lui donner de bonnes minutes. Il est excellent dans les deux sens de la patinoire. Il peut devenir un joueur d’impact dans la LNH. »

Prêt pour la LNH

Power a succédé à Gilbert Perrault (1970), Pierre Turgeon (1987) et Rasmus Dahlin (2021) qui avaient également été repêchés par les Sabres de Buffalo au tout premier rang du repêchage.

« Je souhaitais que les Sabres me choisissent, mais il n’y avait rien de certain avant qu’ils n’appellent mon nom, a déclaré l’heureux élu dans les minutes suivant sa sélection. Je suis heureux de me joindre aux Sabres, une organisation qui mise sur plusieurs espoirs et dont le futur est prometteur. »

En raison de sa tenue avec l’équipe canadienne et de son succès à sa première saison au Michigan (1re équipe d’étoiles des recrues et 2e équipe d’étoiles de la conférence Big 10), on peut prétendre qu’il est prêt à faire immédiatement le saut dans la LNH.

« Je n’ai pas encore parlé de cette possibilité avec les Sabres. La question n’est pas de savoir si je suis prêt, mais plutôt d’évaluer ce qui sera le mieux pour mon développement », a indiqué Power.

Deux Hughes au New Jersey

Au deuxième rang, Matthew Beniers, le coéquipier de Power avec l’université du Michigan, a écrit une page d’histoire en devenant la toute première sélection du Kraken de Seattle.

« Il a un immense potentiel et il cadre avec la culture qu’on souhaite instaurer à Seattle. Il a du talent, du caractère et il est intelligent. On est heureux de bâtir avec un jeune comme lui », a déclaré Ron Francis, le directeur général du Kraken.

Power et Beniers sont devenus les deux premiers joueurs issus de la même équipe de la NCAA à être les deux premiers choix d’un encan amateur.

D’ailleurs, si on inclut Luke Hughes, sélectionné au quatrième rang par les Devils du New Jersey, et Kent Johnson, choisi immédiatement après par les Blue Jackets de Columbus, quatre porte-couleurs des Wolverines (Hughes amorcera sa carrière universitaire cet automne) ont été sélectionnés parmi les cinq premiers.

Parlant de Hughes, il rejoindra son frère Jack chez les Devils. Tom Fitzgerald, le directeur général des Devils, a fait plaisir aux quelque 1500 personnes réunies à l’intérieur du Prudential Center, dont plusieurs brandissaient des pancartes réclamant le plus jeune des frères Hughes.  

Bolduc, le premier de la LHJMQ

Zachary Bolduc a été le premier Québécois repêché.
Photo d'archives, Didier Debusschère
Zachary Bolduc a été le premier Québécois repêché.

Puisque la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a été le seul circuit junior canadien à organiser une saison complète, on s’attendait à voir quatre de ses joueurs être choisis au premier tour. Il a fallu attendre le 17e échelon pour entendre le nom d’un premier Québécois. Les Blues de St. Louis ont alors jeté leur dévolu sur Zachary Bolduc.

Attaquant de l’Océanic de Rimouski, Bolduc avait été élu recrue de l’année dans la LHJMQ en 2019-2020. Il a inscrit 81 points en 82 matchs en deux saisons dans le circuit Courteau.

« Je suis heureux et excité. Ce sont des moments émouvants que je vis avec ma famille et dont je vais me rappeler toute ma vie », a-t-il déclaré sur les ondes de TVA Sports. Je vais travailler sur ma constance et mes batailles à un contre un. En améliorant ces deux aspects de mon jeu, je vais augmenter mes chances de jouer avec les Blues. »

Xavier Bourgault, des Cataractes de Shawinigan, a été sélectionné au 22e rang par les Oilers d’Edmonton. Cinq rang plus loin, les Predators de Nashville ont offert aux Hurricanes de la Caroline deux choix au deuxième tour (40e et 51e) pour mettre la main sur Zachary L’Heureux, des Mooseheads d’Halifax.

Enfin, les Golden Knights de Vegas, avec le 30e droit de parole, ont appelé Zach Dean, des Olympiques de Gatineau. 

Le compte-rendu de la première ronde

Repêchage

Dernière mise à jour

+ Afficher plus de choix