/news/currentevents
Navigation

Enlèvement dans l’ouest de Montréal: l’ado kidnappée a tenté de résister à ses ravisseurs

Deux frères de la victime de 16 ans seraient parmi les suspects

Coup d'oeil sur cet article

L’adolescente de 16 ans qui a fait l’objet d’une alerte Amber mardi a tenté de résister tant bien que mal à ses ravisseurs, parmi lesquels figureraient deux de ses frères.

• À lire aussi: «Jamais on n’a vu des frères déclencher une alerte Amber»

Heureusement, la victime a été retrouvée saine et sauve peu de temps après le déclenchement de l’alerte, vers 7 h 15 mardi, soit huit heures après son enlèvement.

Un ami des suspects aurait alors déposé la jeune femme portant des blessures mineures dans un poste de police de l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro, à Montréal.

Le motif entourant ce kidnapping demeurait toutefois nébuleux mardi.

Selon nos informations, un conflit intrafamilial pourrait être à l’origine de cette séquence d’événements troublants. 

  • Écoutez l'entrevue de Danny St Pierre avec François Doré, policier à la retraite et spécialiste en affaires policières, sur QUB radio:    

Le tout a débuté vers 23 h, lundi soir, alors que la jeune victime se trouvait sur les lieux de son nouvel emploi, où elle était en formation.

Deux suspects auraient alors fait irruption au B12 Burger du boulevard Saint-Charles, dans le secteur de Kirkland, pour ensuite brutalement l’entraîner dans le fond du commerce.

Les policiers ont été appelés à se rendre au B12 Burger lundi soir, dans l’ouest de l’île de Montréal, pour un « possible enlèvement ».
Photo courtoisie, Yves Poirier
Les policiers ont été appelés à se rendre au B12 Burger lundi soir, dans l’ouest de l’île de Montréal, pour un « possible enlèvement ».

Un employé se serait interposé

Un employé du restaurant se serait alors courageusement interposé, d’abord dans les cuisines, puis à l’extérieur, pour tenter de freiner les ardeurs des deux individus, selon les images des caméras de surveillance du commerce qui ont filmé le crime dans son entièreté et que Le Journal a pu visionner.

Selon nos informations, les kidnappeurs allégués auraient essayé de rassurer les gens sur place en disant qu’ils étaient ses frères et qu’ils agissaient « pour son bien ». 

Après qu’ils eurent réussi à sortir violemment l’adolescente de l’établissement, un véhicule est apparu et un homme en est sorti. Il a soulevé de terre la jeune fille, pour ensuite la faire entrer de force dans la voiture. Pendant ce temps, une bagarre a éclaté entre le collègue de travail de la victime et l’un des suspects. 

  • Écoutez la chronique de Gilles Proulx sur QUB radio:    

Les kidnappeurs allégués ont néanmoins réussi à prendre la fuite avant que les policiers, qui avaient été appelés, n’arrivent sur les lieux.

La vidéo de surveillance, très incriminante pour les auteurs de l’enlèvement, sera un élément de preuve précieux pour les forces de l’ordre dans ce dossier.

On voit l’arrière du commerce, où l’on aurait fait entrer la jeune fille de force dans un véhicule.
Photo Agence QMI, Maxime Deland
On voit l’arrière du commerce, où l’on aurait fait entrer la jeune fille de force dans un véhicule.

Trois arrestations

Finalement, quatre suspects ont été arrêtés pour le kidnapping. L’un d’eux a cependant été relâché en début d’après-midi, puisqu’il ne serait pas impliqué.

Les deux frères de la victime et la troisième personne, dont on ignore encore le lien avec l’adolescente, ont été rencontrés par les enquêteurs mardi après-midi.

Ils ont comparu par voie téléphonique en soirée pour des accusations qui devraient être précisées mercredi lors de leur passage devant le tribunal.