/news/coronavirus
Navigation

Suffisamment de vaccins pour protéger tout le monde

Le Canada a maintenant reçu 66 millions de doses pour contrer la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

 OTTAWA | Le Canada a maintenant reçu suffisamment de fioles de vaccins contre la COVID-19 pour offrir deux doses à tous les citoyens admissibles.

• À lire aussi - France: sans passeport sanitaire un salarié pourra être licencié

Le pays détient désormais plus de 66 millions de doses et en aura 68 millions d’ici la fin de cette semaine.

La ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, était mardi au centre de distribution d’Innomar à Milton, en Ontario, pour marquer l’arrivée de 66 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 au pays.
Capture d'écran
La ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, était mardi au centre de distribution d’Innomar à Milton, en Ontario, pour marquer l’arrivée de 66 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 au pays.

«C’est une étape monumentale pour notre pays, un moment historique», s’est réjoui mardi Guy Payette, le président d’Innomar Strategies, la compagnie qui assure la distribution des fioles conjointement avec FedEx. 

  • Écoutez l'entrevue du professeur agrégé à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM et directeur de l’Institut d'études internationales de Montréal, François Audet, avec Vincent Dessureault sur QUB radio:   

À ses côtés, au centre de distribution d’Innomar à Milton, en Ontario, la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, ne cachait pas son émotion et sa fierté.

«C’est une journée très spéciale», a-t-elle dit tout sourire.

Le Canada a ainsi atteint son objectif d’approvisionnement deux mois plus tôt que prévu.

«Nous avions dit que notre objectif était de disposer de suffisamment de doses pour vacciner tous les Canadiens éligibles d’ici la fin du mois de septembre», a rappelé Mme Anand.

Deux Canadiens sur trois

Quatre-vingts pour cent de la population canadienne de 12 ans et plus a reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 et 63% des personnes admissibles sont pleinement vaccinées.

Justin Trudeau.
Premier ministre
Capture d'écran
Justin Trudeau. Premier ministre

Pour les autres, «il n’y a plus aucune excuse», a résumé Justin Trudeau.

Le premier ministre a souligné que les personnes qui continuent d’attraper la COVID-19 et d’être hospitalisées sont désormais majoritairement celles qui n’ont pas encore été pleinement immunisées.

«Faites-le pour les enfants. Les enfants de moins de 12 ans ne peuvent pas être vaccinés», a-t-il ajouté, en soulignant que plus la couverture vaccinale sera élevée d’ici septembre, plus la rentrée scolaire sera sécuritaire.

Le gouvernement a d’ailleurs débloqué 720 000$ pour financer une série d’interventions en milieu scolaire et d’activités de sensibilisation communautaire afin d’inciter les jeunes à se faire immuniser.

Actuellement, le vaccin de Pfizer est le seul homologué pour les 12-15 ans. La compagnie espère faire homologuer son vaccin pour les enfants d’ici la fin de l’année.

Et les enfants

Les résultats préliminaires des essais cliniques de la pharmaceutique pour les 5 à 11 ans seront connus en septembre. Les plus jeunes suivront entre octobre et novembre.

La ministre Anand a assuré que l’approvisionnement sera suffisant pour les enfants d’ici qui sont admissibles.

À VOIR AUSSI...  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres