/sports/hockey/canadiens
Navigation

Quatre ans de plus pour Joel Armia avec le Canadien

SÉRIES : Golden Knights vs Canadiens
Photo d'archives, Martin Chevalier Joel Armia

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien de Montréal et l’attaquant Joel Armia se sont entendus sur les clauses d’une prolongation de contrat de quatre ans, mardi.

• À lire aussi: Sélection de Logan Mailloux: est-ce que ça coûtera la job à Bergevin?

• À lire aussi: Des nouvelles de l’état de santé de Carey Price

• À lire aussi: Ryan Getzlaf sur le radar du Canadien?

Le Finlandais de 28 ans a obtenu un montant total de 13,6 M$, ce qui lui donne un salaire annuel de 3,4 M$. Il aurait pu devenir joueur autonome sans compensation mercredi, lors de l’ouverture du marché dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

L’an dernier, Armia a amassé sept buts et autant de mentions d’aide pour 14 points en 41 parties du calendrier régulier. Il a aussi connu d’excellents moments au cours du surprenant parcours en séries du Tricolore, alors qu’il complétait une unité avec Eric Staal et Corey Perry. L’ailier droit a touché la cible cinq fois et fourni trois aides pour huit points en 21 rencontres éliminatoires.

En 336 matchs dans la LNH, celui qui a aussi porté les couleurs des Sabres de Buffalo a récolté 125 points, dont 62 buts. Il avait été un choix de premier tour (16e au total) de la formation évoluant dans l’État de New York au repêchage de 2011.

Obtenu des Jets de Winnipeg par le biais d'une transaction réalisée en juin 2018, Armia disputera sa quatrième saison dans l’uniforme du CH en 2021-2022. Il avait été acquis en compagnie du contrat du gardien Steve Mason, ainsi que des sélections de quatrième ronde en 2019 et de septième ronde en 2020. En retour, le CH avait donné le défenseur Simon Bourque.

Peu d’espace sur la masse salariale

En vertu du nouveau contrat d’Armia, le Canadien a dorénavant 10,7 M$ de libre sur sa masse salariale en vue de la prochaine campagne dans la LNH, selon le site internet spécialisé puckpedia.com.

Le CH doit toutefois s’entendre avec les joueurs autonomes avec compensation Jesperi Kotkaniemi et Artturi Lehkonen. Il ne restera donc pas beaucoup d’argent pour offrir des contrats aux nombreux patineurs qui pourront obtenir leur autonomie complète mercredi, à midi.

Parmi ceux-ci, on retrouve notamment les attaquants Phillip Danault, Corey Perry et Eric Staal. Il y a aussi l’ailier Tomas Tatar, ainsi que les défenseurs Jon Merrill et Erik Gustafsson. Dans les cas de Tatar, de Merrill et de Gustafsson, il semble que leur temps dans l’uniforme du Bleu-Blanc-Rouge soit chose du passé.

Notons toutefois que le Tricolore pourrait récupérer environ 7,8 M$ d’espace sur sa masse salariale, si jamais le nom de Shea Weber est placé sur la liste des joueurs blessés à long terme.