/news/health
Navigation

Un hôpital sur trois en déficit budgétaire au Québec

Le déficit global frôle les 125 millions $, en partie à cause de la pandémie de COVID-19

GEN-CHUM
Photo Agence QMI, Joel Lemay Le CHUM a obtenu le pire déficit du réseau de la santé en 2020-2021, à près de 30 millions $. La direction explique ce bilan par un sous-financement, et est en discussions avec le ministère.

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie a frappé durement les finances dans le réseau de la santé, alors que le tiers des établissements a terminé la dernière année dans le rouge, pour un déficit de 125 millions $.

• À lire aussi - Hôpitaux: fermé pour l’été, faute de personnel

• À lire aussi - Pourquoi les urgences continuent de déborder

Au total, 11 établissements de santé sur 34 ont terminé l’année financière en déficit budgétaire. Pénurie de personnel, heures supplémentaires, congés de maladie : la pandémie a eu des impacts majeurs partout dans le réseau.

  • Écoutez l'entrevue avec Roxane Borgès Da Silva, Professeure à l’école de Santé publique de l’Université de Montréal sur QUB radio :

 

Pas juste la COVID-19

Des hôpitaux attribuent pourtant leur bilan négatif à plusieurs autres postes budgétaires, comme les médicaments oncologiques très coûteux et un sous-financement général.

L’an dernier, le déficit global était de 114 M$ au Québec. Or, en 2016-2017, il n’était que de 5 M$.

C’est le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) qui obtient le pire déficit en 2020-2021, à près de 30 M$. On explique la situation par un manque de budget depuis l’ouverture du mégahôpital, en 2017.

« Les activités qu’on fait actuellement sont plus élevées que les projections, ce qui mène à ce résultat », précise Lucie Dufresne, porte-parole du CHUM. Des discussions sont en cours à ce sujet avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Par ailleurs, plusieurs établissements en région éloignée n’ont pas respecté leur budget. C’est le cas des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Côte-Nord. Pour ce dernier, la direction prévoit déjà un déficit de 50 M$ pour 2021-2022. 

« Une part importante du déficit résulte du recours au personnel d’agences qui a augmenté de manière considérable au cours des dernières années », écrit Pascal Paradis, porte-parole du CISSS de la Côte-Nord.

Au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), une bonne part du déficit est attribuable à l’assurance-salaire (7 M$) et au coût des médicaments (4 M$).

Éviter les coupes 

Les établissements en déficit ont l’obligation de présenter au MSSS un plan de retour à l’équilibre budgétaire pour l’année suivante.

À noter que les hôpitaux ont reçu des sommes additionnelles pour compenser les dépenses liées à la COVID-19 depuis un an.

Selon une spécialiste du réseau, une refonte structurelle des ressources humaines est nécessaire pour éviter le recours aux agences privées.

« Il y a énormément de contrats avec des agences, et ça coûte très, très cher », indique Roxane Borgès Da Silva, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

« Si on fait un plan sans réfléchir, on va juste couper dans certains services, et il ne faut pas faire ça. Avec la pandémie, les besoins ont augmenté », résume-t-elle.

En 2020-2021, les heures supplémentaires des infirmières et des préposés aux bénéficiaires ont notamment coûté 370 M$ au MSSS.

Sous un angle plus positif, c’est le CISSS de Chaudière-Appalaches qui a fait le plus gros surplus cette année, à 3,6 M$. 


D’ici cinq ans, le gouvernement investira 10,3 G$ pour renforcer le réseau et vaincre la pandémie, dont 2,9 G$ cette année.

,,,,   

  • CHUM 29 648 814 $  
  • CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue 21 804 254 $  
  • CISSS de la Côte-Nord 18 329 132 $  
  • CIUSSS de l’Estrie-CHUS 17 781 378 $  
  • CUSM 16 949 537 $  
  • CHU de Québec-Université Laval 15 465 126 $  
  • CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal 12 128 549 $  
  • CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal 8 207 977 $  
  • CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal 3 257 850 $  
  • CRSSS de la Baie-James 1 041 103 $  
  • CIUSSS de la Capitale-Nationale 411 399 $   

Déficit global total : 124 720 054 $

NDLR : Le déficit des 11 hôpitaux atteint 145 M$. Si on déduit le surplus des hôpitaux en équilibre budgétaire (20 M$), on atteint un déficit global de 125 M$.

Source : MSSS, 2020-2021

À VOIR AUSSI