/news/transports
Navigation

Bruit et vitesse sur la Grande Allée: une quarantaine de constats d’infraction remis samedi soir

Bruit et vitesse sur la Grande Allée: une quarantaine de constats d’infraction remis samedi soir
Photo Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers ont remis 39 constats d’infraction durant l’opération de sécurité routière, samedi soir, sur la Grande Allée, à Québec, après avoir reçu plusieurs plaintes de vitesse et de bruit excessif durant les dernières semaines.

• À lire aussi: Les voitures bruyantes ciblées par la police sur la Grande Allée

Près de la moitié de ces constats d’infraction, soit 18 au total, concernaient des systèmes d’échappement non conformes. 

La nature précise des autres infractions au Code de la sécurité routière n’a pas été détaillée, outre le fait que certaines étaient relatives à la vitesse. 

«On est présents, on va continuer à faire d’autres opérations similaires», a indiqué, dimanche, Sandra Dion, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec, au lendemain de l’opération. 

«C’est un secteur qui est sensible, où il y a beaucoup de résidents. Pour nous, c’est important d’assurer le respect du Code de la sécurité routière», a ajouté Mme Dion. 

Plus d’une dizaine de policiers avaient été déployés durant cette opération d’une durée de six heures qui avait débuté samedi à 19 heures. On pouvait voir des véhicules être inspectés sur l’avenue Wolfe-Montcalm notamment, non loin de la Grande Allée. 

«Des policiers qui ont reçu de la formation spécifique sur les systèmes d’échappement vont être déployés sur le terrain. Ils vont faire les vérifications d’usages sur les tuyaux d’échappement qui pourraient être non conformes», avait expliqué, quelques heures plus tôt, le sergent David Poitras, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec. 

Selon M. Poitras, les contrevenants peuvent s’exposer à des amendes allant de 100$ à 1000$.