/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays continuent de se plaire à la maison

Le lanceur des Blue Jays, Jose Berrios
Photo AFP Le lanceur des Blue Jays, Jose Berrios

Coup d'oeil sur cet article

À son premier départ avec les Blue Jays, le lanceur Jose Berrios a blanchi les Royals de Kansas City pendant six manches dans un gain de 5 à 1 complétant le balayage, dimanche à Toronto.

Obtenu en retour des espoirs Austin Martin et Simeon Woods Richardson, Berrios (8-5) n’a concédé que cinq coups sûrs et un but sur balles en six manches sur la butte, tout en retirant sept frappeurs sur des prises.

Berrios a dû attendre la troisième manche avant de recevoir l’appui offensif de ses coéquipiers et c’est une fois de plus George Springer qui a fait parler son bâton. Son huitième double de la saison a permis à Reese McGuire de croiser le marbre. Le frappeur désigné a ainsi cogné six coups sûrs, dont deux circuits, et produit cinq points dans cette série de trois parties.

Marcus Semien a ensuite expédié une balle dans les gradins avant la fin de ce troisième engagement. Sa 25e longue balle de la saison a permis aux favoris locaux d’ajouter deux points au tableau. Santiago Espinal a également contribué à cette victoire en frappant un circuit au cinquième tour au bâton.

Brad Keller (7-10) était au monticule pour amorcer la rencontre dans le clan des Royals et il a subi la défaite. L’artilleur a permis trois points et sept frappes en lieu sûr en trois manches seulement. Six releveurs se sont ensuite succédé pour tenter de limiter les dégâts.

Edward Olivares a été à l’origine du seul point des Royals. Sa deuxième longue balle de la saison en début de neuvième a permis à l’équipe américaine d’éviter l’affront du blanchissage.

Cette victoire a permis aux Jays de demeurer à trois matchs et demi des Athletics d’Oakland, actuellement deuxième équipe repêchée dans la Ligue américaine.

La formation torontoise accueillera maintenant les Indians de Cleveland dès lundi après-midi pour le premier duel d’une série de quatre.

– Vladimir Guerrero fils n'a pas participé au match. Il avait disputé les 161 affrontements précédents des siens.