/entertainment/shows
Navigation

Envol et Macadam: punk, rock, rap et métal au Stade Canac

Le festival dévoile sa programmation 2021

La formation québécoise Grimskunk.
Photo courtoisie La formation québécoise Grimskunk.

Coup d'oeil sur cet article

L’honneur d’être la tête d’affiche de la première soirée de concerts au Stade Canac de Québec, dans le cadre du festival Envol et Macadam, reviendra au groupe punk GrimSkunk. 

• À lire aussi: Des concerts rock au Stade Canac

Une semaine après avoir annoncé qu’il déménageait ses pénates au domicile des Capitales de Québec, Envol et Macadam dévoile, aujourd'hui, les artistes qui prendront part à la relance de l’événement qui a dû prendre une pause, en 2020, à cause de la pandémie. 

Tel que prévu, et comme dans tous les autres festivals qui ont été réactivés au cours des dernières semaines, presque tous les artistes à l’affiche seront québécois. 

La première soirée sera consacrée au punk rock. Outre GrimSkunk, les Planet Smashers seront l’un des six groupes à monter sur scène à compter de 17 h 30, lors de la soirée d’ouverture, le 9 septembre. 

Fidèle à une tradition instaurée il y a quelques années, Envol et Macadam fera une belle place au rap, le 10 septembre. Et qui d’autre que la vedette locale, Souldia, pouvait dominer une affiche où l’on retrouve le nom de deux rappeuses, Sensei H et MCM ? 

Voivod 

Un marathon de heavy métal attend les festivaliers qui assisteront à la troisième et dernière journée, le samedi 11 septembre. À partir de 14 h, on verra défiler sur scène Mute, Comeback Kid, les vétérans de Voivod, Despised Icons et quelques autres. 

La formation québécoise Grimskunk.
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Un maximum de 2000 personnes, toutes assises dans les gradins du stade, pourront assister à chaque journée de concerts. Les billets à la journée (aucun passeport couvrant les trois jours n’est sur le marché cette année) sont en vente à compter de 8 h, ce matin. 

En entrevue au Journal, la semaine dernière, un des promoteurs de l’événement a fait part de son souhait de présenter des concerts mettant en vedette des artistes internationaux à compter de l’été prochain, au Stade Canac. 

La formation québécoise Grimskunk.
PHOTO COURTOISIE ÉTIENNE DIONNE

À VOIR AUSSI