/world/usa
Navigation

COVID-19 : Remontée de la vaccination aux États-Unis

Coup d'oeil sur cet article

Les États-Unis reprennent leur campagne de vaccination en mode accéléré pour freiner la propagation de la COVID-19 qui a repris de la vigueur dans les dernières semaines, où une moyenne de 95 000 nouveaux cas est enregistrée chaque jour.

Les experts étatsuniens ont remarqué une baisse importante de la vaccination au cours du mois de juillet, entrainant une recrudescence du nombre de nouveaux cas, à l’exception du nord-est, qui détient le taux de vaccination plus élevé.

Dans les États où la vaccination est proactive, le nombre de nouveau cas qui nécessite une hospitalisation est moins important.

Malgré cette remontée des nouveaux cas, les États-Unis se réjouissent de l’intérêt grandissant de la population face à la vaccination. En une semaine, le pays a enregistré une hausse de 20% de sa vaccination, dont plus d'un demi-million qui en était à leur première dose.

La vaccination devra cependant s'accélérer encore, disent les experts, sans quoi le variant Delta poursuivra sa propagation et permettre de nouvelles mutations potentiellement plus dangereuses.

Le port du masque boudé

Le débat sur le masque s’est poursuivi dans le sud du pays. Il est maintenant obligatoire dans les immeubles du gouvernement à Nashville. Le gouverneur de l'Arkansas a dit, pour sa part, regretter d’avoir imposé des mesures pour empêcher qu'on l'oblige.

En Floride, le gouverneur refuse quant à lui qu'on l'oblige dans les écoles. C'est aux parents de décider, a dit le républicain Ron DeSantis.

Le Texas et la Floride comptent le tiers de toutes les nouvelles infections, et c'est en Floride que les hospitalisations sont les plus nombreuses. Dans ces deux États, un peu moins de 300 enfants sont hospitalisés en raison de la COVID-19, alors que le retour en classe commence dans plusieurs régions aux États-Unis.

À VOIR AUSSI :