/news/currentevents
Navigation

Famille décimée au Bas-Saint-Laurent: l’identité des victimes confirmée par la SQ

Trois membres d’une même famille de Saint-Léon-le-Grand, dont un enfant, ont perdu la vie jeudi

Coup d'oeil sur cet article

Le petit village de Saint-Léon-le-Grand est sous le choc après avoir perdu trois de ses résidents, dont un enfant, dans un terrible accident de la route survenu jeudi, à Lac-au-Saumon, au Bas-Saint-Laurent. 

Les trois victimes, Pierre-Paul Turcotte, 84 ans, Kaven Turcotte, 37 ans, ainsi qu’un enfant de cinq ans, sont toutes de la même famille et demeuraient à Saint-Léon-le-Grand, une municipalité de quelque 900 résidents, dans la vallée de La Matapédia. 

« Je fais juste penser à ça. C’est quasiment pas croyable. On voit ça à la télévision des fois, mais là, c’est à nous que ça arrive », a lancé Aurèle Turcotte qui a perdu son frère dans l’accident.  

« C’est très triste, c’est presque pas croyable. Je dis souvent que la vie est très belle, mais des fois elle est cruelle, a regretté le maire de la municipalité de Saint-Léon-le-Grand, Jean-Côme Lévesque. Ça touche la population, c’est une famille souche de Saint-Léon-le-Grand, alors trois à la fois c’est beaucoup. La communauté de Saint-Léon elle-même est en deuil d’avoir perdu trois citoyens. »  

État critique

Trois autres enfants étaient dans la camionnette lors de l’accident, ce qui faisait craindre un alourdissement du bilan. Vendredi après-midi, ils étaient toujours dans un état critique, dans un centre hospitalier à Montréal. 

« Je les connais ces petits-là. Je pense très fort aux trois enfants qui sont à Montréal », a ajouté Aurèle Turcotte, précisant que les survivants auront beaucoup de soutien de la part de la grande famille Turcotte. 

Kaven Turcotte, l’une des trois personnes qui a perdu la vie lors de l’impact.
Photo courtoisie
Kaven Turcotte, l’une des trois personnes qui a perdu la vie lors de l’impact.

 

« Si la famille à des besoins, la communauté va être là », a ajouté le maire Lévesque. En outre, le CISSS du Bas-Saint-Laurent a déployé des ressources dès jeudi pour venir en aide aux citoyens touchés par la tragédie. 

Rappelons que les services d’urgences avaient été appelés sur les lieux du drame jeudi vers 11 h. Selon la Sûreté du Québec (SQ), un poids lourd est entré en collision avec une camionnette près de l’intersection des routes Saint-Edmond et 132, à quelques minutes à l’est d’Amqui. 

Sous la violence de l’impact, le plus petit véhicule s’est littéralement encastré à l’avant du poids lourd. Le conducteur de ce dernier n’était pas gravement blessé pour sa part. 

Vendredi, les autorités enquêtaient toujours sur les circonstances de l’accident, menant aussi une inspection mécanique des véhicules. 

Sur les réseaux sociaux, de nombreux messages de condoléances et de solidarité affluaient vendredi.  

Élan de solidarité

« C’était un bon vivant », a laissé tomber l’ex-compagne de Kaven Turcotte, Sandy Harel, qui connaissait la victime depuis près de 26 ans. « Il était toujours de bonne humeur, il faisait rire tout le monde partout où il allait et c’était un incroyable musicien », a-t-elle raconté, la voix coupée par l’émotion.  

Une collecte de fonds virtuelle a été lancée vendredi pour soutenir la conjointe actuelle de Kaven Turcotte, dont l’enfant et deux enfants de son défunt conjoint sont blessés.

En quelques heures seulement, quelques milliers de dollars avaient été récoltés.
 

— Avec Marianne Lesage et Elsa Iskander

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.