/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: le GP3R ajoute des mesures

Coup d'oeil sur cet article

Aux prises avec une flambée des cas de COVID-19 dans sa région, la Mauricie–Centre-du-Québec met en l’avant la vaccination, le respect des mesures sanitaires et le dépistage pour freiner la propagation du virus avant la rentrée des classes.

«Il nous reste trois semaines pour baisser le nombre de cas et augmenter la couverture vaccinale de la population afin d’éviter une hausse des cas importante lors de la rentrée scolaire», a souligné Dre Marie-Josée Godi.

Depuis le début du mois d’août, la région enregistre une augmentation marquée des personnes infectées au coronavirus. Particulièrement à Trois-Rivières, qui est actuellement l’épicentre des nouveaux cas de COVID-19 au Québec.

La situation épidémiologique est telle, que la santé publique régionale a émis de nouvelles recommandations pour le Grand Prix de Trois-Rivières, lancé le 13 août prochain.

En plus des mesures habituelles comme la désinfection récurrente et le lavage fréquent des mains, la distanciation physique et le port du couvre-visage lorsque la distanciation n’est pas possible, le GP3R demandera à ses visiteurs de respecter des mesures supplémentaires.

Les spectateurs devront maintenir une distanciation entre les bulles familiales d’au moins deux sièges dans les gradins, en tout temps Le port du masque sera obligatoire et il leur sera interdit de manger dans les gradins. Les repas devront être pris dans des espaces de restauration spécialement aménagés à cet effet.

De plus, les spectateurs seront invités à rester au même endroit sauf, pour aller se restaurer, utiliser les toilettes ou prendre de l’ombre dans les secteurs désignés à cet effet. Une distanciation de 2 m sera demandée aux spectateurs qui se déplacent ou qui profitent des zones d’ombre.

Les spectateurs en admission générale sont invités à amener leur chaise d’extérieur afin de pouvoir rester aussi statiques que possible,

La direction de la santé publique a recensé 28 éclosions sur le territoire, dont 21 à Trois-Rivières. Les restaurants et les bars sont les plus touchés. L’éclosion au bar Roof Top, situé sur la rue Des Forges au centre-ville, a généré, jusqu’à présent, 74 infections, et ce, autant auprès des employés et des clients.

«L’enquête épidémiologique se poursuit. Il faut identifier tous les cas et certains sont indirects puisqu’on a remarqué une mobilité du personnel impliqué», a expliqué la directrice de la santé publique, Dre Marie-Josée Godi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.