/sports/baseball
Navigation

Les Rays se vengent

Les Rays se vengent
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Malmenés 20 à 8 la veille, les Rays de Tampa Bay ont vengé l’affront qu’ils ont subi avec une victoire de 8 à 1 contre les Red Sox de Boston, jeudi au Fenway Park. 

Wander Franco a permis aux visiteurs de briser une égalité de 1 à 1 en sixième manche, avec une longue balle de deux points. Mike Zunino a enchaîné, deux engagements plus tard, avec un circuit de trois points.

Au monticule, le lanceur partant des Rays, Drew Rasmussen, a permis le seul point de la formation du Massachusetts sur un seul coup sûr et deux buts sur balles. Il a aussi passé quatre frappeurs dans la mitaine en autant de manches de travail.

La victoire est toutefois allée au dossier de Collin McHugh (4-1). Ce dernier a passé deux manches sur la butte, retirant trois adversaires sur des prises.

Cette victoire est des plus importantes pour l’équipe de la Floride, qui enlève les honneurs de cette série de trois matchs, avec deux victoires. Elle s’offre ainsi une priorité de cinq matchs sur les Red Sox, au premier rang de la division Est de l’Américaine

Les A’s humilient les Indians

À Cleveland, les A’s d’Oakland n’ont éprouvé aucun remords en humiliant les Indians au compte de 17 à 0.

La manche la plus productive des visiteurs a été la cinquième. Avec cinq points déjà au tableau, ils en ont ajouté cinq autres pour prendre une avance de 10 points.

Mark Canha et Starling Marte ont été les plus productifs, avec trois points produits chacun, alors que cinq de leurs coéquipiers en ont ajouté deux chacun.

Sur la butte, Chris Bassitt a apporté son apport à sa manière, retirant six joueurs sur des prises en autant de manches de travail. Il a aussi seulement accordé trois coups sûrs et deux buts sur balles.

Trois joueurs, 15 points produits

À Chicago, Manny Pina, Luis Urias et Jace Peterson ont produit 15 points, soit presque l’ensemble des points des Brewers de Milwaukee dans un gain de 17 à 4 contre les Cubs.

Les Rays se vengent
AFP

Pina a été le plus prolifique, avec six points sur trois coups sûrs, dont un grand chelem et un autre circuit de deux points. Urias en a ajouté cinq, tandis que Peterson a fini le match avec quatre. Ces deux derniers ont aussi obtenu cinq coups sûrs chacun.

Le lanceur partant des Cubs, Kyle Hendricks, a été la principale victime de ce festival offensif, lui qui a accordé neuf points sur 11 coups sûrs et un but sur balles, et ce, en seulement quatre manches de travail.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.