/news/currentevents
Navigation

Passeport vaccinal: un homme armé menace le ministre Dubé

Dany Roy aurait publié mardi après-midi, sur Facebook, un message dans lequel il laissait entendre que le Québec «se souviendrait de lui le 1er septembre», date d’entrée en vigueur du passeport vaccinal à travers la province.
Photo tirée de Facebook Dany Roy aurait publié mardi après-midi, sur Facebook, un message dans lequel il laissait entendre que le Québec «se souviendrait de lui le 1er septembre», date d’entrée en vigueur du passeport vaccinal à travers la province.

Coup d'oeil sur cet article

Une poursuite policière et une arrestation musclée ont été nécessaires pour mettre la main au collet d’un résident de Gatineau armé, en lien avec des menaces proférées sur les médias sociaux à l’endroit du ministre de la Santé, Christian Dubé.

• À lire aussi: Un bar de Québec fermera ses portes en guise de protestation

• À lire aussi: De faux passeports vaccinaux à vendre pour 500$

C’est dans la foulée d’un message publié sur Facebook mardi après-midi que le suspect dans cette affaire, Dany Roy, a été arrêté. Le message laissait entendre que le Québec «se souviendrait de lui le 1er septembre», date d’entrée en vigueur du passeport vaccinal à travers la province.

Les autorités policières ont aussi constaté sur les réseaux sociaux une photo de lui avec une arme.

Dany Roy aurait publié mardi après-midi, sur Facebook, un message dans lequel il laissait entendre que le Québec «se souviendrait de lui le 1er septembre», date d’entrée en vigueur du passeport vaccinal à travers la province.
Photo tirée de Facebook

  • Écoutez la chronique du journaliste Félix Séguin à QUB radio:   

«Regarde-moi bien et rappelle-toi de mon nom Cristian (sic). Je te promet (sic) que le reste du Québec va se souvenir de mon nom le 1er septembre. C’est une promesse sur la tête de tes enfants que je fais. Est-ce que tu crois que je suis intimidable et manipulable? Tu vas avoir des comptes à rendre, je t’en fais le serment», peut-on lire sur la publication de la page Facebook de l’homme âgé de 40 ans.

L’adepte de motos et de cross-fit, originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, a joint à sa publication une capture d’écran du ministre Dubé en pleine conférence de presse sur le sujet. Ce n’était toutefois pas la première fois qu’il mettait en garde un politicien ou un média québécois des conséquences possibles de la mise en place du passeport vaccinal. Le premier ministre François Legault et TVA Nouvelles avaient déjà été sa cible plus tôt ce mois-ci.

Dany Roy aurait publié mardi après-midi, sur Facebook, un message dans lequel il laissait entendre que le Québec «se souviendrait de lui le 1er septembre», date d’entrée en vigueur du passeport vaccinal à travers la province.
Photo tirée de Facebook

Plusieurs de ses messages Facebook portent d’ailleurs sur les mesures sanitaires imposées pour contrer la pandémie de COVID-19 à l'échelle de la province. Il avait, entre autres, partagé une publication du chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, et une vidéo mettant en vedette le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier.

Dany Roy aurait publié mardi après-midi, sur Facebook, un message dans lequel il laissait entendre que le Québec «se souviendrait de lui le 1er septembre», date d’entrée en vigueur du passeport vaccinal à travers la province.
Photo tirée de Facebook

Arrestation musclée

Mise au fait de ces menaces, la Sûreté du Québec (SQ), assistée du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), a tenté d’intercepter l’individu en question au volant de son véhicule sur le boulevard La Vérendrye Ouest, à Gatineau, mercredi peu avant 19h. Le suspect a refusé de s’arrêter et s’est engagé en sens inverse sur la route. Il a heurté un véhicule de la SQ avant de foncer vers un agent du SPVG, qui a réussi à l’esquiver de justesse.

Les policiers ont finalement appréhendé le fuyard peu de temps après, à son domicile du quartier Mont-Luc. L’homme a résisté à son arrestation, tentant même de frapper un agent. Les autorités ont dû utiliser un pistolet à impulsion électrique pour le maîtriser.

Lors de la perquisition de sa demeure, les forces de l’ordre ont trouvé plusieurs armes à feu et ont saisi du matériel informatique.

Dany Roy aurait publié mardi après-midi, sur Facebook, un message dans lequel il laissait entendre que le Québec «se souviendrait de lui le 1er septembre», date d’entrée en vigueur du passeport vaccinal à travers la province.
Photo tirée de Facebook

Évaluation psychiatrique

Le suspect a comparu en cour jeudi après-midi par voie téléphonique, de son lit d’hôpital où il est gardé depuis son arrestation pour y subir une évaluation psychiatrique. La Couronne s’est opposée à sa remise en liberté et a demandé qu’il demeure en garde fermée. Elle a du coup suggéré un suivi en santé mentale afin de déterminer s'il est apte à subir son procès. 

Dany Roy est accusé de menaces, de fuite, de conduite dangereuse, d’entrave au travail des policiers, de voies de fait sur un agent de la paix et d’agression armée. D’autres accusations pourraient s’ajouter à la liste, dont pour possession illégale d’armes à feu, en plus de contraventions multiples au Code de la route.

À VOIR AUSSI: