/finance/business
Navigation

Éclosion d’un fleuron québécois

L’entreprise La Feuille Verte vendra à la SQDC des produits de chanvre avec CBD

Dany Lefebvre
Photo Agence QMI, AndréAnne Lemire Dany Lefebvre, le grand patron du groupe La Feuille Verte, hier, à Saint-Cyrille-de-Wendover, tout près de Drummondville.

Coup d'oeil sur cet article

La Société québécoise du cannabis (SQDC) avait promis plus de produits québécois sur ses tablettes, et ce, dès cette année. Ainsi, on comptait cinq producteurs d’ici en mai, et on est passé à onze actuellement, dont le groupe La Feuille Verte qui espère profiter dès la semaine prochaine de l’engouement des consommateurs pour les produits locaux.

« Pour notre compagnie, c’est un beau jalon. [...] C’est un moment un peu historique. Il n’y a jamais eu ce type de produits vendus à la SQDC », a indiqué le PDG de l’entreprise de Saint-Cyrille-de-Wendover, Dany Lefebvre, qui souhaite créer un fleuron québécois dans son domaine d’affaires.

La Feuille Verte, qui est connue davantage pour ses produits à base de graines de chanvre sans cannabidiol (CBD), comme des thés, des produits corporels, des breuvages et des gâteries pour les animaux, prévoit maintenant commercialiser à la SQDC des produits de chanvre avec CBD. 

Le groupe québécois offrira trois variétés, soit des capsules contenant des fleurs de chanvre moulues et activées, également une poudre composée de fleurs de chanvre moulues et activées (décarboxylées), qui pourra être incorporée à de la nourriture ou à des boissons, ainsi qu’un troisième produit sous forme de poudre composée entièrement de fleurs de chanvre moulues.

L’ensemble de cette production proviendra des terres et de l’usine de 65 000 pieds carrés de la compagnie au Québec. La direction chiffre à 20 000 le nombre de plants que l’entreprise cultive à la main annuellement. 

La Feuille Verte souhaite aussi développer d’autres variétés de produits, ces prochaines années, si la demande est au rendez-vous. 

Que depuis 2018

Pour le moment, La Feuille Verte n’a pas l’intention d’offrir ses produits de chanvre avec CBD ailleurs au Canada. Comme c’est le cas aussi pour les producteurs de cannabis, l’entreprise a dû se soumettre aux exigences en vigueur encadrant la qualité des produits.

« Les produits de chanvre CBD sont soumis à la même réglementation que le cannabis. Les exigences réglementaires et procédures de vérification et le contrôle de la qualité requièrent la mise en place de protocoles stricts et rigoureux », a expliqué Dany Lefebvre, qui est à la tête de 35 salariés.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Ce n’est que depuis 2018, lors de la légalisation du cannabis, que les cultivateurs de chanvre peuvent récolter les feuilles et les fleurs de la plante.  

« Avant, on devait détruire toutes les parties de la plante à l’exception de la graine et de la fibre », a expliqué le PDG. « Il y avait un océan de CBD qui était détruit », poursuit celui qui est aussi associé dans la compagnie BLEUH.

Cette dernière, installée à Saint-Lucien,
commercialise également, depuis quelques jours, ses produits de fleurs de cannabis séchées à la SQDC. 

BLEUH agit en fait comme emballeur et distributeur pour différents cultivateurs et transformateurs au Canada. Cette compagnie est notamment responsable des produits de La Feuille Verte.

Expansion ralentie

La direction de La Feuille Verte chapeaute également l’enseigne Maison d’Herbes café-boutique, qui compte cinq points de vente appartenant à des franchisés à travers la province. L’expansion de cette branche d’affaires a toutefois été ralentie ces derniers mois en raison de la pandémie.

Au printemps, la direction de la SQDC affirmait au Journal avoir l’intention de faire plus de place aux produits locaux et avoir en main une vingtaine de lettres d’intention avec des fournisseurs d’ici. 


♦ La SQDC compte aujourd’hui 76 succursales. L’objectif est toujours d’avoir 100 sites d’ici la fin 2022.

 

La Feuille Verte en bref    

  • Plus de 100 produits à base de chanvre    
  • 10 millions $ en investissement depuis 2018  
  • 35 employés   
  • Fondée en 2004   
  • Trois variétés de produits à la SQDC  
  • Siège social : Saint-Cyrille-de-Wendover