/news/society
Navigation

Black Lives Matter: une fresque inaugurée dans une rue de Québec

Un collectif d’organisations de la communauté noire de Québec a dévoilé lundi matin une fresque réalisée par l’artiste peintre Jean-Marc Ouattara sur la rue Notre-Dame-Des-Anges, dans le quartier Saint-Roch, et un collage photographique sur mur de l’artiste Wartin Pantois, situé au coin des côtes Sainte-Geneviève et d’Abraham, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.
Photo courtoisie Un collectif d’organisations de la communauté noire de Québec a dévoilé lundi matin une fresque réalisée par l’artiste peintre Jean-Marc Ouattara sur la rue Notre-Dame-Des-Anges, dans le quartier Saint-Roch, et un collage photographique sur mur de l’artiste Wartin Pantois, situé au coin des côtes Sainte-Geneviève et d’Abraham, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.

Coup d'oeil sur cet article

À l’image d’autres villes et capitales du monde, une œuvre géante peinte sur le sol avec les mots «La vie des Noir.e.s compte» est apparue à Québec.

La fresque, dévoilée lundi matin sur la rue Notre-Dame-des-Anges derrière le théâtre La Bordée, dans le quartier Saint-Roch, est signée par l’artiste peintre Jean-Marc Ouattara.

L’artiste peintre Jean-Marc Ouattara
Photo courtoisie
L’artiste peintre Jean-Marc Ouattara

Il s’agit de l’initiative d’un collectif d’organisations de la communauté noire de Québec et de la Ligue des droits et libertés, en collaboration avec la SDC St-Roch.

Selon ses instigateurs, le nouvel espace pour piétons éphémère a pour objectif de dénoncer le racisme systémique, la brutalité policière, le profilage racial et les «discriminations de toutes sortes subies par les personnes racisées».

Un collectif d’organisations de la communauté noire de Québec a dévoilé lundi matin une fresque réalisée par l’artiste peintre Jean-Marc Ouattara sur la rue Notre-Dame-Des-Anges, dans le quartier Saint-Roch, et un collage photographique sur mur de l’artiste Wartin Pantois, situé au coin des côtes Sainte-Geneviève et d’Abraham, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste.
Photo courtoisie

À Québec, les responsables de l’initiative demandent à la Ville et à son service de police municipal «de reconnaître le profilage racial et de s’engager à le combattre».

Le slogan fait référence au mouvement Black Lives Matter, qui a vu le jour aux États-Unis. Certaines lettres renferment des citations d’auteurs et de militants, alors que d’autres sont vides pour permettre aux visiteurs d’y mettre un texte ou une image.

D’autre part, un collage photographique sur mur de l’artiste Wartin Pantois a été aménagé au coin des côtes Sainte-Geneviève et d'Abraham, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste, mettant en valeur des personnes issues de différentes communautés de Québec.