/news/coronavirus
Navigation

La clinique de vaccination mobile gagne en popularité à Sherbrooke

Coup d'oeil sur cet article

La clinique de vaccination mobile s’est arrêtée dans l’est de Sherbrooke, en Estrie, jeudi, pour y distribuer des premières et deuxièmes doses de vaccin contre la COVID-19.

L’unité de vaccination mobile s’est arrêtée aux Galeries 4 saisons en après-midi, faisant le bonheur des citoyens. Certains ont même annulé leur rendez-vous de deuxième dose au Centre de foire pour se faire vacciner plus tôt et plus près de leur domicile.

Des volontaires sur le terrain

L’organisme Les volontaires de la sensibilisation et de l’action humanitaire (VOSACH) a participé à la promotion de la vaccination dans les différents quartiers de Sherbrooke, en informant la population directement sur le terrain. «On est sur le terrain quelques jours avant que l’autobus ne vienne pour leur dire que tel jour, l’autobus va être là, de telle heure à telle heure, que tel et tel vaccins seront disponibles, que c’est gratuit et rapide également», a expliqué Ndiaga Ba, un des volontaires.

Plusieurs des nouveaux vaccinés ont d’ailleurs été influencés par l'instauration du passeport vaccinal, a confié le bénévole. «J’ai vu des gens qui étaient très réticents et, maintenant, ils se font vacciner à cause de ça», a souligné Ndiaga Ba.

L'autobus de vaccination continue sa route. Il fera un arrêt au Festival des gourmands de Val-des-Sources vendredi avant de revenir à Sherbrooke samedi, à l'Agrégat du Phare et au Ciné-Parc Orford. Déjà plus de 2000 personnes ont été vaccinées dans l’unité mobile.