/news/green
Navigation

Chaleur accablante: ruée vers les zones de fraîcheur à Québec

chaleur québec
Photo Jérémy Bernier Gérard Martino et son fils Paolo se sont rendus à la piscine de Giffard, dans le secteur de Beauport, pour la quatrième fois en quelques jours.

Coup d'oeil sur cet article

La chaleur accablante a poussé les citoyens et les touristes de Québec à se ruer vers les espaces de fraîcheur samedi, alors que la température ressentie dépassait 35 pour une quatrième journée de suite.

«Une chance qu’il y a des piscines parce que la chaleur et l’humidité sont étouffantes dans les logements dernièrement. On fait la tournée des plans d’eau et des zones d’ombres», lance Sylvie Chamberland, rencontrée aux côtés de son amie Guylaine Tousignant, à la Marina Saint-Roch.

• À lire aussi: La vague de chaleur demeurera jusqu’à jeudi

• À lire aussi: Des pataugeoires et des piscines restent fermées

Les deux femmes sont loin d’être les seules à avoir eu cette idée.

Cette piscine, comme plusieurs plans d’eau de Québec, affichait complet, samedi.
Photo Jérémy Bernier
Cette piscine, comme plusieurs plans d’eau de Québec, affichait complet, samedi.

Plusieurs plans d’eau, comme la Marina Saint-Roch ou la piscine de Giffard, à Beauport, affichaient complet, samedi. À certains endroits, on faisait même la file. 

Rappelons qu’en raison de la pandémie, les baigneurs doivent désormais réserver une plage horaire. 

« On est allé se baigner presque tous les jours la semaine dernière et ça risque d’être la même chose cette semaine. Mais on ne peut pas se plaindre, l’hiver arrive ! », souligne de son côté Gérard Martino, accompagné de sa famille à la piscine de Giffard.

De nouveaux arrivants surpris 

Si la température accablante des derniers jours a surpris les locaux, des nouveaux arrivants au pays ont de la difficulté à s’acclimater.

« Depuis quelques jours, la température se maintient à 30 degrés dans l’appartement. On vient de Bretagne [en France], alors on n’est pas habitué à ça », affirme Emmanuelle Grégoire, qui est installée à Québec depuis seulement un mois. 

« Il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps, sinon on n’aura pas d’autre choix que de se procurer un air conditionné ! », ajoute son conjoint, Jean-Marc Le Rouzic, en riant.

Toutefois, le couple refuse de se plaindre et dit profiter du beau temps avant que le froid mordant de l’hiver québécois ne les encabane.

Des centres d’achats bondés 

Par ailleurs, il n’y a pas que les piscines qui risquent d’être achalandées dans les prochains jours. 

Le stationnement bondé des Galeries de la Capitale, samedi, témoigne bien du désir de plusieurs de se réfugier à l’air conditionné.

C’est d’ailleurs le plan de match des prochains jours pour Mehmood Kadir et sa conjointe Sana Fatima, en vacances au Québec.

« On reste à l’intérieur et on évite de rester en plein air trop longtemps. On visitera des musées, les centres d’achats, etc., pour éviter les coups de chaleur », explique le couple originaire de la région de Toronto.


Pour consulter la météo, cliquez ici.