/weekend
Navigation

Passer derrière la caméra

Nadeige McCallum
Photo Chantal Poirier La comédienne et écrivaine Christine Lamer

Coup d'oeil sur cet article

Forte du succès de Téléroman, Saison 1, la comédienne et écrivaine Christine Lamer propose une deuxième saison bien relevée de Téléroman, cet automne. Par le truchement de son héroïne, Marie Jolie, elle fait découvrir les coulisses du monde de la télé à ses lecteurs et lectrices. Un milieu sans pitié où tous les coups semblent permis et où il faut en ramer un coup pour sortir du lot. Marie Jolie tire son épingle du jeu en devenant productrice.

La « deuxième saison » de Téléroman commence au milieu des années 1980. Après avoir été dans le creux de la vague, dans sa vie personnelle aussi bien que professionnelle, Marie Jolie réussit à rebondir grâce à la nouvelle chaîne privée Télé-Soleil. On lui offre l’animation d’une quotidienne à heure de grande écoute.

<strong><em>Téléroman Saison 2</em><br>Christine Lamer</strong><br>Éditions Hurtubise<br>284 pages<br>En librairie le 25 août
Photo courtoisie
Téléroman Saison 2
Christine Lamer

Éditions Hurtubise
284 pages
En librairie le 25 août

Marie Jolie en profite pour fonder sa propre boîte de production et passe derrière le petit écran, à titre de productrice. Expérimentée, solide, futée, elle mène son projet de main de maître. Elle sait aussi bien s’entourer : son ex-amant et ami, le réalisateur Jean-Jacques Loriot, fait partie de l’équipe, tout comme sa grande amie, Camille Durand. Des surprises l’attendent : Marie Jolie tombera nez à nez avec quelqu’un qu’elle n’espérait plus revoir.

Christine Lamer a eu beaucoup de plaisir à écrire la Saison 2 de Téléroman. Évidemment, elle a puisé dans ses souvenirs, mais a aussi utilisé son imagination pour décrire le parcours de Marie Jolie.

« C’est une fiction ! Mais c’est collé sur la réalité, dit-elle en entrevue. C’est la réalité que plusieurs vivent : le creux de vague. Marie Jolie est alcoolique, elle a peur d’être prise avec le sida... ça a été tellement épouvantable cette période où les gens tombaient comme des mouches. C’était affolant. Plusieurs de mes amis sont décédés. »

Remonter la pente

Christine Lamer a permis à son héroïne de remonter la pente. « Elle passe comme productrice, mais elle est toujours devant la caméra de temps en temps. Téléroman, c’est inspiré de ce que moi, j’ai vécu, et ce que mon mari a vécu, parce qu’il a été dans le domaine du disque pendant plusieurs années. Il a connu d’autres facettes du métier. »

À titre d’animatrice, Marie Jolie frappe un mur à un certain moment. « Ça ne marche plus parce qu’elle est trop vieille. On lui dit que ça prend des jeunes à l’écran. C’est très collé sur la réalité : c’est une fiction, mais il y a beaucoup de vécu là-dedans. »

Des hauts et des bas

Elle affirme que ce qu’elle décrit dans le roman ressemble au parcours de nombreuses femmes dans le merveilleux monde de la télé. « Faire sa place, se débattre pour faire valoir ses productions... Ce métier est fait de hauts et de bas. »

« Quand il y a des hauts, tu vois toutes les mêmes faces. Mais quand tu as des bas, c’est pas évident. C’est ça que j’ai voulu placer dans la Saison 2. Marie Jolie a vécu le bas. »

Christine Lamer a le regard d’une femme qui a fait carrière à la télé. Elle sait de quoi elle parle. Elle en a vu de toutes les couleurs. « C’est un fabuleux métier, mais c’est un maudit métier. »

Avec ce dixième ouvrage, elle se sent toujours aussi à l’aise dans son travail de romancière. « Je suis en train d’écrire autre chose complètement. C’est un autre roman, parti d’un fait vécu. » 

EXTRAIT

« Le soir de la première de Jolie-Lagarde invitent, il y avait une grande fébrilité sur le plateau de l’émission qui avait bénéficié d’une couverture médiatique sans précédent. Les gros titres anticipaient une animation explosive, qualifiant les animateurs de couple mal assorti, et prédisant une émission vouée à l’échec. Les prophéties journalistiques rejoignaient celles de l’impressionnante équipe de production, témoin des répétitions houleuses. Lagarde insistait pour pousser la note au moins à deux reprises et Jolie s’attribuait exclusivement les entrevues avec les artistes invités. Les accrochages persistaient à propos de l’ouverture de l’émission. » 


  • Christine Lamer est comédienne, animatrice et auteure.
  • Elle a joué dans de nombreux téléromans, tels que L’or du temps et Marisol.
  • Elle a aussi personnifié Bobinette pendant plus de 12 ans.