/news/coronavirus
Navigation

Passeport vaccinal: Québec serre la vis aux récalcitrants

La mesure est élargie aux activités sportives et les fraudeurs s’exposent à des poursuites

Coup d'oeil sur cet article

Québec serre l’étau sur les non-vaccinés : bars, restaurants, salles de spectacles, mais également cinémas et activités sportives nécessiteront un passeport vaccinal dès le 1er septembre. Et gare aux fraudeurs : Québec les menace de poursuites criminelles.

• À lire aussi: Voici la liste complète des lieux et activités où le passeport vaccinal sera requis

• À lire aussi: Les élèves devront porter le masque en classe dans neuf régions

• À lire aussi: 345 nouveaux et trois décès supplémentaires au Québec

« On ne peut plus laisser des personnes non vaccinées remplir nos hôpitaux. On doit protéger la santé de la population. On doit protéger notre personnel de la santé. Mais on doit aussi protéger notre économie », a lancé le ministre de la Santé Christian Dubé, qui a durci le ton mardi en conférence de presse.           

  • Écoutez l'entrevue de Philippe-Vincent Foisy avec Christian Dubé sur QUB radio:    

Québec s’inquiète de la hausse des hospitalisations. M. Dubé note que 12 % des lits disponibles pour les hospitalisations sont occupés par des patients COVID au Québec, mais que la situation peut changer rapidement. Le passeport vaccinal est vu comme un outil pour limiter au maximum la propagation de la maladie.

Ainsi, Québec a choisi de barrer la route aux non-vaccinés, qui se verront interdire l’accès à une longue liste d’endroits publics.

Aucun allègement

Signe que Québec ne relâche pas la pression : aucun allègement aux mesures sanitaires n’est prévu pour le moment dans les espaces réservés aux gens complètement vaccinés.

  • Écoutez l'analyse de Patrick Déry avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Le masque sera toujours de mise lorsqu’on circule dans un restaurant, par exemple. Et on n’a pas donné de date de retrait prévue du passeport vaccinal. On craint un automne chargé dans les hôpitaux du Québec et on veut éviter tout délestage.

« On répond à un engagement qu’on avait pris avec les Québécois. La vaccination est un passeport pour la liberté. Le passeport vaccinal, c’est l’équilibre qu’on a trouvé pour garder notre économie ouverte tout en protégeant la population », a expliqué M. Dubé.

Criminel

Et M. Dubé lance un message sérieux à ceux qui voudraient frauder le système en présentant un faux code QR, par exemple.

« Il y a des sanctions monétaires pour les gens qui ne respectent pas les règles, comme pour le port du masque, par exemple. Mais si quelqu’un pense utiliser une fausse carte d’identité, c’est passible [d’une poursuite] au criminel. C’est un acte criminel de falsifier un document de la santé publique », a-t-il dit.   

En vigueur dans une semaine   

  • Le passeport vaccinal sera exigé pour les 13 ans et plus à compter du 1er septembre     
  • Les parents d’enfants de 12 ans et moins devront montrer des pièces d’identité pour prouver leur âge          

Deux semaines de grâce avant les pénalités

5 millions de Québécois ont déjà un code QR et les commerçants doivent s’adapter. Québec donnera une période de grâce de 15 jours pour permettre un « rodage » avant de sanctionner les commerçants récalcitrants qui n’exigeraient pas la preuve vaccinale, avec des amendes qui peuvent atteindre 6000 $.

Aucun allègement

Il n’y aura pas d’allégement des mesures sanitaires dans les lieux visés par le passeport, même si tous les clients y seront vaccinés. Une évaluation sera faite par la Santé publique plus tard cet automne. Christian Dubé a justifié ce choix en soulignant que la rentrée scolaire pourrait faire bondir le nombre de cas partout au Québec et qu’il est plus facile d’enlever des règles que d’en ajouter.

Ouvrir des frontières

À terme, le passeport sanitaire pourrait être compatible avec celui d’autres pays et d’autres provinces. C’est la volonté du gouvernement du Québec, qui a d’ailleurs des discussions avec la Santé publique canadienne, et qui suit les normes de l’OMS et de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Obtenir son passeport vaccinal en 3 étapes  

1. Télécharger sa preuve de vaccination contre la COVID-19 (code QR) sur son téléphone. Elle est accessible sur Québec.ca

2. Télécharger l’application VaxiCode sur le App Store pour les appareils Apple. L’application n’est pas encore accessible pour les usagers de téléphones Android, mais le sera sous peu.

3. Importer votre code QR dans l’application VaxiCode.  

  • Pour ceux qui n’ont pas de téléphone intelligent ou qui n’ont pas accès à une imprimante, il est toujours possible d’obtenir son passeport vaccinal par la poste sous forme de carte professionnelle : il suffit d’appeler au 1-877-644-4545.     
  • L’application n’est pas obligatoire pour présenter son code QR. La présentation d’une copie papier ou d’une version PDF sur l’écran de son cellulaire fonctionnera également.     
  • L’application VaxiCode Verif est disponible pour les commerçants qui devront vérifier le statut vaccinal de leurs clients.   
  • Écoutez l'entrevue avec le Dr Mathieu Simon, Pneumologue, Chef des soins intensifs à l’Institut Universitaire de cardiologie et pneumologie du Québec sur QUB radio :    

À VOIR AUSSI                       

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres