/finance/business
Navigation

Gestion de ses centres commerciaux au Canada: Ivanhoé Cambridge mise sur une compagnie américaine

Coup d'oeil sur cet article

C’est une société américaine qui sera finalement responsable de la gestion des centres commerciaux d’Ivanhoé Cambridge à travers le pays.

La filière immobilière de la Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé, mardi, avoir choisi l’entreprise JLL, dont le siège social est installé à Chicago, pour gérer ses centres commerciaux, dont Laurier Québec, Place Ste-Foy et le Centre Eaton de Montréal.

Actuellement, Ivanhoé Cambridge détient 21 centres commerciaux, mais certains pourraient être vendus prochainement, selon nos informations.

Ces derniers mois, la direction avait dit vouloir diminuer sa présence dans les centres commerciaux et vouloir confier à un tiers la gestion de ses actifs.

La compagnie JLL, qui se décrit comme «la plus importante société d’exploitation de centres commerciaux en Amérique du Nord», prendra les rênes du portefeuille d’Ivanhoé Cambridge dès le 1er octobre.

La «majorité» des employés œuvrant dans ces centres commerciaux se joindra à JLL ainsi que l’équipe de direction au siège social à Montréal. Les montants financiers de l’entente n’ont pas été dévoilés. Ivanhoé Cambridge refuse aussi de dire combien de personnes seront touchées.

«Pour le moment, les statistiques ne sont pas disponibles puisque le plan de transition est encore en cours de développement», a indiqué la porte-parole, Gabrielle Meloche, promettant des chiffres d’ici octobre.

Ces dernières semaines, le promoteur immobilier québécois avait lancé un appel d’offres pour dénicher une entreprise spécialisée en gestion de centres commerciaux. Ivanhoé Cambridge a récemment refusé de fournir les grandes lignes de cet appel d’offres au Journal.

La direction dit avoir reçu plusieurs propositions. «Nous avons regardé celles qui répondaient le plus à nos valeurs», a noté Mme Meloche.

Nouveau bureau

Au cours des prochains mois, JLL prévoit ouvrir un premier bureau à Québec. Actuellement, la société américaine possède plusieurs installations du côté de Montréal. Grâce à cette entente, elle devient «le plus important opérateur de centres commerciaux au Canada».

«Cette alliance nous permet de nous recentrer sur notre métier premier d’investisseur immobilier, ainsi que d’uniformiser notre modèle d’affaires à l’échelle mondiale», a indiqué dans un communiqué Nathalie Palladitcheff, présidente et cheffe de la direction d’Ivanhoé Cambridge.

JLL s’est aussi engagé, sans fournir de chiffre, à maintenir au Québec «des postes décisionnels». La société prévoit aussi mettre sur pied à Montréal un Centre d’excellence en développement durable (CEDD).

JLL a raflé l’an dernier un chiffre d’affaires de 16,6 milliards $ et est présente dans plus de 80 pays. L’organisation comptait plus de 92 000 employés au 30 juin.

– Avec la collaboration de Pascal Dugas Bourdon