/news/coronavirus
Navigation

La santé publique recommande le report du retour au bureau

Coup d'oeil sur cet article

La santé publique recommande aux employeurs de repousser la date du retour en présentiel de leur personnel en raison de la situation épidémiologique actuelle. 

• À lire aussi: L’efficacité des vaccins de Pfizer et de Moderna tombe à 66% contre le variant Delta

« Dans le contexte de recrudescence du nombre de cas de COVID-19 qu’entraîne la quatrième vague en cours, ainsi que la présence marquée du variant Delta au sein de la population, il serait plus prudent de repousser le retour progressif des employés dans les milieux de travail qui s’est amorcé récemment », peut-on lire dans le communiqué.  

  • Écoutez l'analyse de Carl Marchand avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

On précise également que la recommandation sera réévaluée au début du mois d'octobre.

La santé publique justifie cette recommandation par le fait que plusieurs des éclosions dans les précédentes vagues sont survenues dans les milieux de travail, entre autres.

«Les prochaines semaines seront marquées par la rentrée scolaire, ce qui implique une augmentation des contacts et de leur impact imprévisible sur la situation épidémiologique», ajoute-t-on.

La santé publique mise donc sur la prudence et tente ainsi de réduire les contacts, source de propagation du virus.

Le variant Delta représente actuellement plus de 50 % des cas au Québec et à Montréal.

En mêlée de presse mercredi après-midi, le premier ministre François Legault a laissé entendre qu'il sera à la discrétion des employeurs d'exiger une preuve vaccinale à leurs employés pour le retour au travail en présentiel.

Les fonctionnaires restent à la maison

Le gouvernement du Québec a également annoncé le report du retour graduel au bureau de ses fonctionnaires en raison de la situation épidémiologique. 

  • Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Karl Blackburn, président et chef de la direction du Conseil du patronat du Québec, sur QUB radio:    

Le plan, qui devait se mettre en branle le 7 septembre, s’entamera le 4 octobre, a fait savoir le gouvernement par communiqué.

Ainsi, les quelque 70 000 employés concernés continueront d'effectuer du télétravail.

«La santé et la sécurité du personnel sont primordiales et, en tant qu'important employeur, je considère qu'il faut montrer l'exemple. Nous évaluerons la situation à la fin du mois de septembre pour voir si la date du 4 octobre est maintenue et nous en informerons le personnel concerné», a indiqué la ministre de l’Administration gouvernementale, Sonia LeBel.

À VOIR AUSSI...        

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres