/news/politics
Navigation

Éric Duhaime expulsé de la commission parlementaire sur la vaccination obligatoire

Éric Duhaime expulsé de la commission parlementaire sur la vaccination obligatoire
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, a été expulsé de la commission parlementaire sur la vaccination obligatoire pour des raisons sanitaires. Il qualifie le geste de «dérive antidémocratique»; le PQ réplique qu’il pratique une «politique-spectacle remplie de bullshit».

• À lire aussi: Vaccination obligatoire enfin au menu

Depuis le début de la pandémie, l’Assemblée nationale n’autorise plus le public à assister aux commissions parlementaires. Les employés politiques des députés peuvent assister les élus lors des travaux, mais M. Duhaime ne travaille pas directement pour la députée du PCQ, Claire Samson.

Une employée de l’Assemblée a donc demandé à M. Duhaime de quitter la salle à la suite de plus de 30 minutes de discussions entre les élus. M. Duhaime a obtempéré, mais a déploré devant les journalistes une «dérive antidémocratique» de la Coalition avenir Québec.   

  • Écoutez la rencontre Martineau-Dutrizac sur QUB Radio:  

 

«Ils disent qu’en raison des mesures sanitaires, il ne peut y avoir un affluent de personnel politique. Vous avez vu qu’il y avait 25 places et j’étais tout seul qui était assis là. Mais puisque je suis bénévole pour Mme Samson, ils ont décidé, il y a eu une entente entre les partis, il n’y a pas de place dans la salle», a-t-il déploré.

Mais le chef péquiste, Paul St-Pierre Plamondon, qui est également un non-élu, a répliqué à M. Duhaime sur les médias sociaux . «Comme chef extraparlementaire du PQ, je n’y avais pas accès moi non plus, comme pour toutes les autres commissions qui sont limitées aux élus en temps de pandémie. Tu savais très bien ce que tu faisais ce matin: une autre couche de politique-spectacle remplie de bullshit», lui a-t-il lancé.

À VOIR AUSSI: