/opinion/blogs
Navigation

Et pourquoi ne pas l’imposer aux enseignants?

Et pourquoi ne pas l’imposer aux enseignants?
PHOTO D'ARCHIVES

Coup d'oeil sur cet article

Il y a parfois des décisions qui surprennent. Je veux bien qu’on rende obligatoire la vaccination des travailleurs de la santé, mais je persiste à croire qu’on devrait en faire autant avec les enseignants et les techniciennes en service de garde.

Est-il nécessaire de rappeler que les personnes de 12 ans et moins ont zéro protection? On va exiger une preuve vaccinale pour un ado de 13 ans qui va au restaurant avec ses parents, mais le jeune de 12 ans, qui n’est pas vacciné, va pouvoir passer toute la journée à l’école en présence d’adultes qui pourraient être non vaccinés. Il me semble que c’est un non-sens.

Je peux comprendre que les jeunes ont été épargnés lors des trois premières vagues, mais le variant Delta, plus contagieux, a changé la donne.

Le dernier rapport de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux rapporte une nette augmentation des cas chez les enfants de 0 à 11 ans, une hausse plus importante que dans les autres groupes d’âge.

Aux États-Unis, les données en Floride et en Louisiane, deux États parmi les moins vaccinés et les plus frappés par le variant Delta, inquiètent: un nombre considérable d'enfants se retrouvent à l'hôpital pour la COVID-19.

En France aussi, dans les régions les plus fortement touchées, le nombre d’enfants hospitalisés a atteint des records.

Si le risque est le principal critère de la Santé publique pour demander la vaccination obligatoire, je pense qu’elle a suffisamment d’arguments pour protéger nos tout-petits.

Personne ne souhaite que nos jeunes soient retournés de force à la maison en raison d’éclosions majeures, et encore moins qu’un jeune se retrouve à l’hôpital parce que son enseignant s’entêtait à ne pas se faire vacciner.

Je comprends qu’il manque d’enseignants et de techniciennes en service de garde, que le ministre de l’Éducation n’a aucune idée du pourcentage de la double vaccination dans cette catégorie de personnel, mais il serait important de le savoir pour évaluer le risque.

Bien hâte d’entendre cette dernière journée des travaux, qui portera justement sur la vaccination obligatoire dans le milieu de l’éducation et des services de garde.