/sports/opinion/columnists
Navigation

Chasseurs de sauvagines

Campeau 28 aout
Photo courtoisie En droit, il existe un important principe selon lequel « nul n’est censé ignorer la loi ». Prenez donc le temps de réviser l’ensemble des législations avant la saison de chasse à venir.

Coup d'oeil sur cet article

Dans quelques jours à peine dans les districts C, D et E et une semaine plus tard dans le secteur F, il sera possible de se lancer aux trousses de certains migrateurs.

Une foule de règles de toutes sortes régissent cette activité de prélèvement. En visitant le site internet d’Environnement et Changement climatique Canada, on peut consulter les divers règlements sur les oiseaux migrateurs. En voici plusieurs que vous auriez intérêt à connaître et à mémoriser.

Saviez-vous que...

Un permis n’est pas valide s’il n’est pas rempli de façon convenable et s’il n’a pas été signé par la personne à qui il a été délivré.

Il est interdit de déranger, de détruire ou de prendre un nid, un abri à nid, une cabane à canard ou un œuf d’un oiseau migrateur.

Il est interdit d’avoir en sa possession ou de transporter un oiseau migrateur qui n’ait pas au moins une aile intacte munie de toutes ses plumes. Il est permis d’enlever les ailes et les plumes du corps au moment où il est préparé en vue de la cuisson immédiate ou après qu’il a été emporté à la résidence de son propriétaire en vue de le conserver.

Il est interdit de vendre, de mettre en vente, d’offrir en vente, d’échanger, de troquer ou d’acheter des oiseaux migrateurs, leurs œufs, nids, carcasses ou peaux.

Il est interdit de chasser les oiseaux migrateurs considérés comme gibier dans un rayon de 400 m autour d’un endroit où un appât comme du maïs, du blé, de l’avoine, une légumineuse ou une imitation de ceux-ci ou tout autre aliment susceptible de les attirer a été déposé, à moins que l’endroit n’ait été exempt d’appât depuis au moins sept jours.

Il est interdit de chasser au moyen d’un fusil de chasse de tout genre pouvant contenir à l’origine plus de trois cartouches, dont le magasin n’a pas été tronçonné, modifié ni obturé à l’aide d’un bouchon de métal, de plastique ou de bois d’une seule pièce qui ne puisse s’enlever que s’il est démonté, de sorte que le magasin et la chambre ne puissent ensemble contenir plus de trois cartouches à la fois.

Il est interdit de chasser au moyen d’un aéronef, d’un bateau à voiles ou à moteur, d’un véhicule automobile ou d’un véhicule tiré par une bête de trait.

Il est interdit à quiconque chasse des oiseaux migrateurs d’avoir, pour son propre usage, plus d’un fusil de chasse à la fois, à moins que chaque fusil en excédent ne soit déchargé et démonté ou déchargé et dans un étui.

Il est interdit d’avoir en sa possession de la grenaille autre que de la grenaille non toxique à matrice de tungstène, d’acier, de bismuth, d’étain, de tungstène-bronze-fer, de tungstène-fer, de tungstène-fer-nickel-cuivre, de tungstène-nickel-fer ou de tungstène-polymère en vue de chasser des oiseaux migrateurs considérés comme gibier, sauf les bécasses, les tourterelles tristes et quelques autres espèces spécifiques.

Quiconque tue ou blesse un oiseau migrateur doit prendre immédiatement tout moyen raisonnable pour récupérer l’oiseau et, s’il réussit à le récupérer vivant, le tuer sur-le-champ et le compter dans son maximum de prises de la journée.