/finance/reer
Navigation

Élections fédérales: Loto-Québec se tient loin du scrutin et des paris politiques

Certains compétiteurs de la société d’État proposent, eux, des paris politiques

Parlement Ottawa
Photo d’archives Une mise de 20 $ sur le Parti libéral du Canada de Justin Trudeau promettait de vous rapporter, hier, à 13 h, la modeste somme de 25,35 $ (5,35 $ de plus que votre mise), chez SportsInteraction. À l’autre extrémité du spectre, un audacieux pari gagnant de 20 $ sur le Parti populaire du Canada de Maxime Bernier rapporterait la rondelette somme de 8720 $.

Coup d'oeil sur cet article

Loto-Québec n’a pas l’intention d’inclure dans son offre de jeux des paris sur les élections fédérales canadiennes, et ce, même si certains de ses compétiteurs offrent maintenant la possibilité de miser sur les différents partis politiques.

• À lire aussi - Sociétés d’État: le club des 100 000$ grossit

• À lire aussi - Loto-Québec pourra mieux jouer sur le terrain des sites de paris sportifs

• À lire aussi: Les paris simples officiellement permis au Canada

« Comme pour toutes les élections [fédérales, provinciales ou municipales] où les Québécois peuvent voter, nous n’offrons pas ce type de pari », a répondu au Journal le porte-parole chez Loto-Québec, Renaud Dugas.

En 2016, Loto-Québec avait offert aux parieurs de miser sur les élections américaines. D’ailleurs, le bras de fer entre Donald Trump, qui était devenu président des États-Unis, et Hillary Clinton s’était avéré, à ce moment, le pari non sportif le plus populaire dans l’histoire de la société d’État. 

Tout au long de la course au successeur de Barack Obama, les joueurs avaient pu miser sur les différents candidats. Les ventes avaient atteint plus de 301 000 $, rapportait Le Journal. En 2020, lors des dernières élections américaines, Loto-Québec n’avait pas répété l’expérience.

Il faut dire qu’en 2017, la société d’État s’était fait taper sur les doigts par le gouvernement du Québec. Elle avait offert, durant quelques jours, de miser sur l’avenir de Donald Trump à la Maison-Blanche.

Loto-Québec offre des paris non sportifs, notamment en lien avec le cinéma comme la cérémonie des Oscars, depuis 2012.

Les libéraux en tête

Alors que Loto-Québec a pris la décision de ne pas offrir de paris sur les élections fédérales canadiennes, les joueurs peuvent se tourner vers d’autres sites jugés toutefois comme illégaux, au Québec, pour placer leurs mises.

Du lot, on retrouve SportsInteraction, qui est la propriété du Conseil de bande de Kahnawake. Selon les cotes, le Parti libéral du Canada (PLC) est le favori pour remporter le plus de sièges à la Chambre des communes.

Vendredi, SportsInteraction offrait une cote de 1,27 pour le PLC. Cela signifie qu’une mise initiale de 100 $ rapporterait 126,73 $, selon le site.

La cote pour le Parti conservateur du Canada était de 3,46, pour le Nouveau Parti démocratique de 76, pour le Bloc québécois de 163, pour le Parti vert du Canada de 219 et pour Parti populaire du Canada de 436. 

Certaines de ces victoires relèveraient toutefois d’un miracle.

Plusieurs options

Le site SportsInteraction offre également des questions sur la possibilité d’avoir un gouvernement majoritaire ainsi que sur le nombre de sièges raflés par chaque parti dans chacune des provinces canadiennes. 

Des paris sur les élections fédérales sont également disponibles notamment sur les plateformes Powerplay.com et betway.com.

Du nouveau dans les sports

Par ailleurs, toujours dans le monde du jeu, les parieurs de partout au Canada peuvent officiellement placer leur argent sur le résultat d’un seul événement sportif. Le projet de loi C-218, qui a permis d’apporter des modifications au Code criminel relativement aux paris sportifs, est entré en vigueur, hier.

Depuis plusieurs années, les Canadiens devaient obligatoirement inclure deux résultats ou plus dans une seule et même mise. Ceux qui souhaitaient parier sur le résultat d’un seul match devaient le faire de manière illégale, à l’aide du crime organisé, ou en passant sur un site de paris étranger.

– Avec l’Agence QMI

Si vous pariez 20 $ sur une pluralité de sièges pour...   

  • Le Parti libéral du Canada   

Gain : 25,35 $  

  • Le Parti conservateur du Canada   

Gain : 69,21 $  

  • Le Nouveau Parti démocratique   

Gain : 1520 $  

  • Le Bloc québécois   

Gain : 3260 $  

  • Le Parti vert du Canada   

Gain : 4380 $  

  • Le Parti populaire du Canada   

Gain : 8720 $

Source : SportsInteraction, hier, à 13 h

Quelques exemples d’enjeux de mises possibles   

  • Quel parti politique aura le plus de sièges à Ottawa ?  
  • Le nombre de sièges par parti ?  
  • Un gouvernement majoritaire ?  
  • Le pourcentage de votes pour chaque parti politique ?  
  • Le nombre de sièges par parti par province ?   

À VOIR AUSSI