/investigations/truth
Navigation

Oui, des jeunes sont morts de la COVID

Quebec
Photo d'archives Stevens Leblanc Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres: notre Bureau d’enquête, basé à Montréal, à Québec et à Ottawa, se spécialise dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, nos journalistes et recherchistes vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L'ÉNONCÉ   

Lundi, Le Journal rapportait qu’un promoteur de Lanaudière organise des événements sous chapiteau où des centaines de jeunes font la fête sans masque ni distanciation. Le chef du Parti conservateur du Québec n’a pas tardé à condamner le reportage puisque, de toute façon, «aucun jeune Québécois n’est décédé de la COVID depuis le début de la crise», a notamment écrit Éric Duhaime sur sa page Facebook.

LES FAITS  

Le nombre de jeunes de moins de 30 ans qui sont morts de la COVID-19 est faible, mais c’est faux de dire qu’il n’y en a eu aucun. Huit Québécois âgés entre 20 et 29 ans sont décédés de la COVID-19 depuis son apparition, et deux autres étaient âgés entre 10 et 19 ans lorsqu’ils sont morts. À titre d’exemple, un jeune homme de 19 ans est décédé en août 2020 après avoir contracté le nouveau coronavirus, même s’il était «en bonne santé et en forme», selon ce que ses proches ont dit au Journal. Le PCQ n’a pas donné suite à notre demande d’explication.

Pascal Dugas Bourdon

Le chiffre de la semaine: 133%  

C’est le pourcentage d’augmentation des hospitalisations liées à la COVID-19 entre le 6 et le 26 août. Après un creux au début du mois d’août, on peut y voir le signe que la quatrième vague est bien commencée, avec la hausse du nombre d’hospitalisations qui s’accélère. En l’espace de trois semaines, les personnes hospitalisées sont donc passées de 54 à 126. De ce nombre, 36 se trouvent aux soins intensifs.

Comparé à la même période l’an dernier, on dénombre plus de cas, mais moins d’hospitalisations.

La moyenne mobile sur sept jours était de 494 cas le 22 août, contre 82 cas en moyenne à pareille date l’an dernier. Par contre, on recensait 103 hospitalisations le 22 août 2020 contre 68 hospitalisations le 22 août cette année.

– Marie Christine Trottier

À VOIR AUSSI: