/weekend
Navigation

Quand le vent s’en mêle...

Philibert, le garçon qui pliait son cœur
Photo courtoisie Philibert, le garçon qui pliait son cœur
Lorrie Jean-Louis
illustrations de Nahid Kazem
Édito jeunesse
24 pages, dès 3 ans

Coup d'oeil sur cet article

Il était une fois un garçon prénommé Philibert. Sérieux et solitaire, Philibert passe son temps à plier et ranger ses vêtements. En quelque sorte, il plie ainsi son cœur pour le mettre bien à l’abri, dans sa commode. Le vent décide de faire virevolter l’histoire de ce garçon qui plie son cœur jusqu’aux oreilles d’une de ses voisines, Jacotte. Croyant que Philibert s’ennuie, Jacotte propose au vent de l’accompagner jusque chez lui, pour le rencontrer...

Le vent est souvent vu comme dérangeant. Les cheveux bien coiffés ne le portent pas vraiment dans leur cœur ! Puis, l’hiver, les voitures trouvent le vent bien dangereux, lorsqu’il se mêle à la neige. Mais si, malgré tout ça, le vent se voulait plutôt rassembleur ? Après tout, la force puissante de cet élément lui permet de faire voyager bien des choses, d’un endroit à un autre... C’est exactement le rôle que le vent s’est donné, dans cet album jeunesse ; celui de raconter et de colporter des histoires, comme celle de Philibert.

Comment plier et déplier un cœur

Chaque soir, quand Philibert plie ses vêtements, il en profite pour plier son cœur. Lorsque le vent rapporte cette histoire à Jacotte, celle-ci se sent immédiatement interpellée : si Philibert passe autant de temps à bien prendre soin de ses vêtements, c’est peut-être parce que personne ne prend soin de lui... Est-ce que le garçon s’ennuie ? A-t-il des amis ? En acceptant de suivre le vent jusque chez Philibert précisément à l’heure où il a l’habitude de plier son cœur, Jacotte s’invite dans la bulle du garçon. Et si ça ne prenait que ça, pour que chacun s’ouvre à l’autre et que naisse une belle amitié ?

Cet album, signé Lorrie Jean-Louis, une autrice née à Montréal de parents haïtiens, et illustré par la Montréalaise d’adoption et Iranienne d’origine Nahid Kazemi, est d’une telle beauté... Son récit, raconté tout en douceur, met instantanément un sourire sur les lèvres. À sa lecture, on a envie, nous aussi, de s’ouvrir et d’inviter quelqu’un à déplier son cœur. Tout simplement superbe ! 

À LIRE AUSSI 

Le fan-club des petites bêtes

Elise Gravel<br/>
Éditions Les 400 coups<br/>
56 pages, dès 5 ans
Photo courtoisie
Elise Gravel
Éditions Les 400 coups
56 pages, dès 5 ans

Dans ce recueil à la fois divertissant et instructif, Elise Gravel, l’autrice et l’illustratrice chouchoute de bien des enfants, présente une foule d’informations sur le merveilleux monde des insectes. En fait, on les appelle les insectes, mais s’ils étaient réellement des extraterrestres, avec leurs antennes et leurs nombreuses pattes ? Sans farce, cet album-documentaire est un incontournable dans la petite bibliothèque de tout amateur de bestioles ! En plus d’y découvrir différentes formes d’antennes et d’ailes d’insectes, le lecteur a accès à des faits stupéfiants, par exemple que les escargots peuvent dormir pendant trois ans... Puis les enfants y sont invités à inventer leurs propres bestioles !

Cherche le chat

Roger Paré<br/>
Groupe d’édition la courte échelle<br/>
20 pages<br/>
pour les enfants de 0 à 3 ans
Photo courtoisie
Roger Paré
Groupe d’édition la courte échelle
20 pages
pour les enfants de 0 à 3 ans

La formule livre-jeu qui est également un album tout-carton se retrouve certainement parmi les ouvrages littéraires favoris des tout-petits ! Et quand le petit album en question présente plusieurs images de chats, la formule se veut davantage gagnante ! Hector est très grand, ce qui lui permet de porter tous ses amis, que ce soit Albert le chat au chapeau vert ou Babou le chat roux. Ce tout-carton ludique invite les bambins à développer leur sens de l’observation, alors qu’ils doivent retrouver chacun des copains d’Hector dans l’image. On craque pour le format plus qu’original de ce livre-jeu à déplier dans tous les sens !