/weekend
Navigation

Le tour du grand bois d’Édith Butler: «Pour moi, il va y avoir eu un avant et un après cet album avec Lisa Leblanc»

WE 0828 Édith Butler
Photo courtoisie, Laurence Labat Édith Butler

Coup d'oeil sur cet article

Des âmes sœurs musicales : voilà comment Édith Butler décrit sa relation avec la musicienne Lisa Leblanc. De ce coup de foudre professionnel - datant déjà de plusieurs années - est né l’album Le tour du grand bois qui paraîtra le 27 août prochain. Rencontre avec une grande dame qui n’a pas hésité à se laisser guider par une fougueuse artiste de 50 ans sa cadette.

Il y a d’abord eu une première rencontre, alors que Lisa Leblanc était âgée d’à peine 16 ans, et la certitude d’Édith Butler que cette petite tornade deviendrait grande. Puis, une rencontre musicale envoûtante sur le plateau de Pénélope McQuade en 2018 ayant suscité d’innombrables demandes de revoir chanter le duo.

« J’étais honorée de chanter avec elle, c’était un honneur, explique Édith Butler. Il y a eu quelque chose, pas juste musicalement, qui s’est passé entre nous deux. C’était dans le cœur. On s’est rendu compte qu’on était comme des âmes sœurs musicales. »

C’est Lisa Leblanc qui a proposé au monument de la chanson acadienne de réaliser son prochain album. Un opus qui serait certes différent de tout ce que l’interprète de Paquetville a fait auparavant. 

WE 0828 Édith Butler
Photo courtoisie

« Elle disait qu’elle me voyait d’une autre façon, poursuit l’artiste qui célébrera ses 80 ans l’an prochain. Nous avons passé deux semaines de recherche dans le bois, à marcher et à parler entre femmes. Lisa m’a sortie de mon confort. Elle est arrivée et elle m’a dit non : tu vas voir, tu vas continuer ! L’âge, finalement, n’importe pas. »

Ce nouvel album, Édith Butler le voit à la fois comme un passage et la projection d’une relation entre une personne plus âgée et quelqu’un de plus jeune, « presque comme une mère et une petite fille ». 

« Elle va continuer ce que je faisais avec la même énergie, la même volonté et le même travail, lance-t-elle. Lisa, c’est la vie ! »

Un album de cœur

Ce tour du grand bois – dont la sortie originalement prévue pour avril dernier a dû être reportée à cause de la pandémie – est composé de neuf chansons, dont Dans l’bois, une collaboration entre Édith, Lisa et Lise Aubut, trois chansons d’Édith Butler, deux chansons de Lisa Leblanc, un poème de Rutebeuf, des pièces créoles et cajuns ainsi que des interludes musicaux. De quelques duos également, dont Ti-gars, Marie Mouri et Ti galop pour Mamou. À travers tout cela, deux thèmes principaux : la route et le bois. 

« C’est un album de cœur, lance Édith Butler. On sent toute la pulsion de Lisa et la mienne. Tu sens notre cœur battre à l’intérieur de ça. C’est un peu folk, rock et c’est cru. C’est comme un retour aux sources, Lisa – la pointilleuse et travaillante – est venue me chercher dans mon cœur, dans mon âme, dans mes tripes. Je me suis laissé porter et j’ai eu totalement confiance en elle. Je l’ai laissée faire complètement à son idée et c’est génial ! »  

Des artistes sans âge

Si le résultat plaît autant à la cadette qu’à son aînée de près d’un demi-siècle, c’est que les deux femmes se perçoivent comme des artistes sans âge. Et un peu parce qu’Édith Butler se revoit, à ses débuts, dans le charisme, l’énergie et l’authenticité de Lisa Leblanc. 

« Comme moi, Lisa est complètement vraie, ajoute celle qui a vécu la douleur de perdre sa mère pendant la pandémie. Quand j’embarque sur scène, je donne et je donne. C’est ma mère qui m’a donné cela ; le partage, être généreux avec les gens. Lisa est de même, elle donne, elle donne. »


♦ L’album d’Édith Butler Le tour du grand bois, réalisé par Lisa Leblanc, disponible depuis hier. La musicienne partira en tournée en solo en 2022 à l’âge vénérable de 80 ans.