/sports/hockey
Navigation

Place Jean-Béliveau: monument en hommage au Tournoi pee-wee de Québec

La Ville de Québec a inauguré un monument en hommage aux artisans du Tournoi international pee-wee de Québec et aux hockeyeurs originaires de la région Manon Rhéaume et Sylvain Côté. L’annonce s’est faite en présence de plusieurs dignitaires et de la famille des sportifs.
Photo Stéphanie Martin La Ville de Québec a inauguré un monument en hommage aux artisans du Tournoi international pee-wee de Québec et aux hockeyeurs originaires de la région Manon Rhéaume et Sylvain Côté. L’annonce s’est faite en présence de plusieurs dignitaires et de la famille des sportifs.

Coup d'oeil sur cet article

Le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec et deux de ses célèbres participants, Manon Rhéaume et Sylvain Côté, ont droit à leur hommage dans l'allée commémorative près du Centre Vidéotron.

• À lire aussi: Manon Rhéaume immortalisée à Québec

• À lire aussi: «Ça ne regarde pas bien» pour le tournoi pee-wee de Québec 2022

La Ville de Québec a inauguré mercredi un monument qui est l'oeuvre de l’artiste-photographe Guillaume D. Cyr. Il prend place dans l’allée commémorative du hockey, à la place Jean-Béliveau.

Il est composé d'une baie vitrée, qui rappelle l'histoire du tournoi et l'importance de ses artisans, de ses bénévoles et de ses joueurs, et de deux bronzes qui représentent Manon Rhéaume et Sylvain Côté, deux joueurs de Québec qui ont fait leur marque. M. Côté a joué plusieurs saisons dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Quant à Manon Rhéaume, elle est célèbre pour avoir été la première fille à prendre part au tournoi et, plus tard, la première femme à avoir joué dans la LNH.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, dit que sa présence est «un méchant beau message pour les femmes. Manon Rhéaume a défoncé le plafond de verre, elle a brisé la glace. Le message pour les filles est extraordinaire.»

Il a aussi salué la carrière remarquable de Sylvain Côté, qui a joué d'abord dans le hockey mineur à Québec. «Côté était au-dessus de tout le monde. C'était incroyable. Il a complètement dominé le tournoi pendant deux ans.»

Rhéaume émue

Mme Rhéaume, qui était présente sur place, était très émue de voir la statue qui la représente petite, alors qu'elle participait au tournoi. «Je me suis levée ce matin et j'avais des papillons dans le ventre. La dernière fois que j'ai eu ça, c'est au Tournoi pee-wee et à Tampa Bay [où elle a joué dans la LNH]. C'est tellement un bel honneur! Je suis vraiment touchée», a-t-elle exprimé.

Sylvain Côté était représenté par sa soeur France parce qu'il ne pouvait être présent en raison des contraintes liées à la COVID. Mme Côté a exprimé la reconnaissance de la famille envers la Ville pour cet hommage. «Sylvain fait partie des grands et il est maintenant installé à la place Jean-Béliveau», s'est-elle réjouie.

Patrick Dom, directeur général du Tournoi international de hockey pee-wee, a rappelé l'importance des quelque 850 bénévoles, qui sont à pied d'oeuvre chaque année. «Sans eux, c'est clair que le Tournoi pee-wee n'existerait pas.»

L’œuvre d’art de 231 000 $ a été financée par l’organisme J’ai ma place.

Message à la LNH

Par ailleurs, le maire Régis Labeaume en a profité pour lancer un message à la LNH, alors qu'il était interviewé par une équipe de production de la Ligue pour un documentaire sur Manon Rhéaume. «On a de l'argent à Québec. Québec, ce n'est plus ce que c'était avant. On a un amphithéâtre qui est neuf. On est beaucoup plus riches. On a de l'argent pour acheter des billets de saison. Des milliers. J'ai pas osé, mais j'avais envie de dire, à la fin: vraiment, vous perdez de l'argent.»