/qubradio
Navigation

Première journée de passeport vaccinal: un resto refuse la moitié de ses clients

Première journée de passeport vaccinal: un resto refuse la moitié de ses clients
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, prédisait que les premiers jours de mise en œuvre du passeport vaccinal seraient «rock and roll». Il semblerait que sa prévision était juste. Au restaurant Goofy d’Alma, plus de la moitié des clients ont été refoulés à la porte mercredi matin.

• À lire aussi: Passeport vaccinal: les agences de sécurité fortement sollicitées

• À lire aussi: Passeport vaccinal: des commerçants résignés

• À lire aussi: Le passeport vaccinal exigé dès mercredi dans les commerces non essentiels

«C’est sûr que ce matin on ne prend pas de chance. Il ne faut pas habituer les gens à ce qu’on les serve quand même», a expliqué Carl Bolduc au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio.

«Il y en a plusieurs qui n’étaient pas contents et il y a un petit peu de sacres. Mais la plupart se retournent vers le service à l’auto. On vide les salles à manger pour remplir les services à l’auto», ajoute-t-il.

Écoutez l’entrevue de Carl Bolduc et Martin Guimond au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio:

Les clients refoulés soit n’étaient pas vaccinés, soit n’avaient pas les documents requis pour s’attabler. Carl Bolduc doute cependant que le passeport pousse les retardataires à se faire vacciner.

«Les gens qui n’ont pas été vaccinés présentement, ce sont vraiment comme on dirait des têtes de cochons. Même moi j’ai du personnel qui ne l’est pas. La loi leur permet de travailler. Je leur ai demandé pourquoi et ils n’ont jamais été capables de me répondre», lance le restaurateur.

À Montréal, le bar Saint-Bock a reçu plusieurs clients lundi soir qui préfèrent déserter les bars plutôt que d’adhérer aux mesures sanitaires.

«Ça m’effraie un peu de penser qu’on pourrait avoir une baisse, déjà qu’on est très bas. Mais c’est quelque chose qu’on doit quand même envisager», se désole le propriétaire Martin Guimond.

À voir aussi  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions