/sports/opinion/columnists
Navigation

Toujours la même magie avec Québec Nature

Coup d'oeil sur cet article

LAC PORTNEUF | Située au cœur des Monts-Valin, sur les bords du fameux lac Portneuf, la pourvoirie Québec Nature peut vous offrir une expérience de pêche à la truite mouchetée indigène mémorable, avec des spécimens qui font rêver.

Pour atteindre ce territoire unique, vous devez emprunter la route 175 jusqu’à Saguenay et suivre les indications jusqu’à Saint-Fulgence, avant de prendre la route 200 sur le territoire de la Zec Martin Valin. Il vous suffit de suivre les indications pour atteindre l’entrée du site d’hébergement de la pourvoirie, au kilomètre 102.

« Au fil du temps, je crois que nous avons bâti une pourvoirie capable d’offrir d’excellents services et l’accès à une pêche de la truite indigène de grande qualité, d’expliquer l’un des copropriétaires de la pourvoirie, Vincent Gravel. Nous avons la chance d’être situés sur les bords du fabuleux lac Portneuf qui peut offrir des truites de grandes tailles, quatre, cinq livres, aux amateurs qui nous visitent. En plus, nous avons une série de petits lacs où encore là, la truite est au rendez-vous et parfois, avec un beau format. Nous avons vraiment un très beau territoire, qui pourra satisfaire tous les amateurs de pêche. »

Effectivement durant notre séjour, nous avons réussi à déjouer de très belles mouchetées, surtout au lac Grand Galop. 

La Lake Clear Deep or et argent a donné les meilleurs résultats. Pour la mouche, la Silver Par Belle a été la championne pour provoquer les attaques des truites mouchetées indigènes. 

Malgré la chaleur intense, la truite répondait bien. Il fallait concentrer les efforts de pêche le matin ou en fin de journée, alors que la truite remontait des fosses pour venir se nourrir d’insectes en surface.

LES SERVICES

Ma visite là-bas marquait tout un retour dans le temps pour moi. J’avais déjà fréquenté le territoire du lac Portneuf vers la fin des années 70, alors qu’il était uniquement accessible en hydravion. Sur le site, il reste encore un chalet de cette époque, le chalet Point 9, qui rappelle cette époque où des pionniers qui croyaient au Croissant Vermeil, avaient ouvert ce territoire aux pêcheurs et aux chasseurs. J’y avais fait de très belles prises, dignes des Monts-Valin.

J’ai vraiment eu l’impression de redécouvrir ce territoire qui a été développé de très belles façons par les propriétaires au fil du temps.

Alors, sur le site de la pourvoirie, on retrouve huit chalets pouvant accueillir entre 2 et 12 personnes. Ils sont entièrement équipés pour vous permettre de vivre un séjour en plan européen.

Le pourvoyeur Vincent Gravel est l’un des copropriétaires de la pourvoirie Québec Nature, située sur les bords du lac Portneuf.
Photo courtoisie
Le pourvoyeur Vincent Gravel est l’un des copropriétaires de la pourvoirie Québec Nature, située sur les bords du lac Portneuf.

« En plus de nos chalets, nous avons développé une auberge qui permet d’accueillir 10 personnes très confortablement, d’expliquer M. Gravel. En annexe, nous avons la salle à manger disponible pour les gens qui veulent vivre leur séjour en plan américain ou semi américain, qui inclut uniquement le repas du soir. Nous avons voulu rendre disponibles plusieurs formules afin de laisser le choix aux amateurs qui nous visitent. »

La famille n’est pas en reste sur le territoire de cette pourvoirie.

« Nous avons le site amérindien avec les tipis, les jeux pour enfants, des sites aménagés devant l’auberge où les gens peuvent profiter de la nature. Il y a aussi des kayaks, chaloupes et canots de disponibles. Tous les membres de la famille peuvent s’amuser et pêcher à leur guise. »

Sur le site, il est possible de pratiquer la pêche journalière, la pêche en ponton avec guide sur réservation, et de réserver les services de guide sur demande. Vous pouvez aussi acheter votre permis de pêche, de l’essence et des vers de terre. Il y a aussi la possibilité de manger à la salle à manger à la carte, de fumer votre truite et enfin, un téléphone et l’accès internet sont disponibles.

En passant, si vous décidez de vivre l’expérience en plan américain ou de prendre un repas de temps en temps à la salle à manger, méfiez-vous parce que l’excellence des repas de Sandra Théoret pourrait faire augmenter votre tour de taille.

TOUJOURS EN MOUVEMENT

En plus de la pêche, il est possible de pratiquer la chasse de l’orignal et de l’ours noir sur le territoire de la pourvoirie.

Même s’ils ont atteint un très haut niveau de qualité de services, les propriétaires veulent aller encore plus loin.

« Pour nous assurer que les gens qui fréquentent la pourvoirie aient accès à de l’eau potable de qualité, nous avons décidé de creuser un puits artésien qui alimente les chalets du site principal, d’expliquer M. Gravel. Nous en avons profité aussi pour installer un système d’alimentation d’eau qui sera disponible en hiver. Nous voulons développer la pratique de la motoneige hors-piste chez nous, avec une supervision adéquate naturellement.

Nous travaillons sur ce dossier depuis deux ans, mais la pandémie nous a joué un vilain tour. Aussi, l’hiver dernier, il n’y avait presque pas de neige. Si toutes les conditions sont réunies, nous allons pouvoir lancer notre projet l’hiver prochain. »

Pour les amateurs de motoneige qui voudraient vivre cette nouvelle aventure, mentionnons que l’hiver, la route 200 est ouverte sur une bonne distance, vous permettant ainsi de vous approcher de la pourvoirie, avant de faire le saut sur votre motoneige.

Alors, si l’aventure à la pourvoirie Québec Nature vous tente, vous avez deux façons de les rejoindre. Vous pouvez communiquer avec le bureau au 418 665-6610 ou 1 855 665-6610 ou encore via la messagerie quebecnature@outlook.com.

C’est véritablement un séjour à vivre dans cette région magique où on retrouve la plus importante population de truites indigènes au Québec.