/news/provincial
Navigation

Équipe Savard: un ex-député pour affronter la colistière de Gosselin

Luc Ferland a été député de la circonscription provinciale d’Ungava, dans le Nord-du-Québec, de 2007 à 2014.
Photo Stevens LeBlanc Luc Ferland a été député de la circonscription provinciale d’Ungava, dans le Nord-du-Québec, de 2007 à 2014.

Coup d'oeil sur cet article

C’est un ancien député péquiste qui portera les couleurs d’Équipe Marie-Josée Savard dans le district de Sainte-Thérèse-de-Lisieux, à Beauport, qui avait été chaudement disputé il y a quatre ans et où se présentera la colistière de Jean-François Gosselin.

• À lire aussi: Troisième lien: Labeaume «défend très mal» les intérêts des citoyens de Québec, attaque Gosselin

• À lire aussi: Claude Villeneuve candidat avec Équipe Savard

«On y va pour gagner, ça, c’est clair et net», a lancé Luc Ferland à Marie-Josée Savard, lors de l’annonce de sa candidature, jeudi.

«J’ai reconnu en toi quelqu’un d’intègre, d’organisé, d’une grande expérience», a-t-il vanté.

M. Ferland a été député de la circonscription provinciale d’Ungava, dans le Nord-du-Québec, de 2007 à 2014. Il est également le fondateur d’une firme qui se spécialise dans les services en relations gouvernementales et avec les Premières Nations.

Questionnée sur ce qui l’avait amenée à choisir ce candidat dans ce district, Mme Savard a nié qu’il y ait une quelconque stratégie. «On n’est tellement pas comme ça», a-t-elle lancé, disant d’ailleurs ne pas avoir la certitude que la colistière du chef de l’opposition sortant à l’hôtel de ville serait candidate dans ce district.

Le district de Gosselin

Le chef de Québec 21 est conseiller municipal de Sainte-Thérèse-de-Lisieux depuis quatre ans. Vérification faite auprès de son parti, Jean-François Gosselin a toujours l’intention d’avoir une colistière dans ce district aux prochaines élections.

L’identité de cette colistière sera connue dans les prochaines semaines. Si M. Gosselin échappe la course à la mairie le 7 novembre, mais que sa colistière l’emporte dans son district, M. Gosselin aura la possibilité de prendre son siège au conseil municipal.

En 2017, la candidate de Québec 21 dans Sainte-Thérèse-de-Lisieux, Nancy Piuze, avait été élue par seulement 69 voix d’avance sur son adversaire d’Équipe Labeaume, à l’issue d’un dépouillement judiciaire. Mme Piuze avait cédé son siège à M. Gosselin. Elle a ensuite claqué la porte du parti en 2019.

D’autre part, Mme Savard a annoncé deux autres candidats, portant à 17 les membres de son équipe qui sont confirmés.

Claude Lavoie, un psychologue scolaire qui a occupé plusieurs postes de direction et de gestion dans l’administration publique fédérale et municipale, sera candidat dans Saint-Rodrigue. Richard Harvey, planificateur financier et organisateur politique proche du conseiller municipal Sylvain Légaré, tentera de succéder à celui-ci dans Val-Bélair.

Patrice Drouin répond aux critiques

En marge de la conférence de presse, le nouveau directeur de campagne de Marie-Josée Savard, le fondateur de Gestev, Patrice Drouin, a été invité à répondre aux critiques dont il a fait l’objet en début de semaine, en raison de son implication dans le projet de conversion du Colisée de Québec peu de temps avant l’annonce de ses nouvelles fonctions dans le parti de Mme Savard.

Luc Ferland a été député de la circonscription provinciale d’Ungava, dans le Nord-du-Québec, de 2007 à 2014.
Photo Stevens LeBlanc

M. Drouin a rappelé qu’il avait démissionné de son rôle de conseiller aux événements majeurs à la Ville de Québec avant de rejoindre Équipe Savard. «Ça s’est fait en bonne et due forme, selon les règles qui m’ont été données, alors je ne vois pas vraiment de conflit là», a-t-il déclaré.

Un sommaire décisionnel du comité exécutif rendu public jeudi atteste que son contrat avec la Ville a été rompu le 25 août dernier.

À voir aussi