/news/politics
Navigation

Bruno Marchand recrute le caquiste Florent Tanlet

Il sera candidat pour Québec Forte et Fière dans Limoilou

Coup d'oeil sur cet article

Florent Tanlet, qui a travaillé comme attaché de presse de ministres caquistes, fait le saut en politique municipale comme candidat pour l’équipe de Bruno Marchand, a appris Le Journal.

• À lire aussi: L'équipe de Québec forte et fière bientôt complète dans Charlesbourg

L’annonce de la candidature de M. Tanlet pour Québec Forte et Fière dans le district de Limoilou sera faite aujourd’hui. Lorsque joint au téléphone, le principal intéressé a confirmé l’information du Journal.

M. Tanlet n’en est pas à ses premières armes en politique. Il a tenté sa chance à deux reprises aux élections provinciales, dans la circonscription de Taschereau, sous la bannière libérale. La première fois, en 2014, il a perdu par une mince marge contre la péquiste Agnès Maltais. 

Plus récemment, il était depuis juillet 2020 attaché de presse de la ministre caquiste Sonia LeBel et il a aussi travaillé auprès de Jean Boulet.

Bachelier en communication, il s’est auparavant impliqué dans plusieurs organismes communautaires. Il a occupé le poste d’attaché de presse pour plusieurs organisations, dont le Festival d’été de Québec, et a travaillé comme recherchiste à TVA. Il a ensuite fait le saut vers la politique, où il a été attaché de presse pour des ministres libéraux. Il a travaillé un an au cabinet du maire de Lévis, pour ensuite revenir au gouvernement du Québec.

Pouvoirs aux quartiers

S’il a choisi le palier municipal, c’est en raison de sa proximité avec les citoyens, dit-il. « J’aime la possibilité de faire avancer les projets des gens. Je suis un homme de terrain qui a un intérêt pour le communautaire. » Il compte d’ailleurs faire de cet enjeu l’un de ses chevaux de bataille, avec des dossiers comme le verdissement et la culture. 

Dans son district, les enjeux de qualité de l’air et de la mobilité l’interpellent. Limoilou est un secteur où les projets du Port de Québec font beaucoup jaser, de même que l’aboutissement du futur tunnel Québec–Lévis.

S’il a choisi de s’impliquer dans le parti de Bruno Marchand, c’est parce que « l’âme première de Québec Forte et Fière, c’est de bâtir une ville qui nous ressemble et de redonner des pouvoirs aux quartiers et au monde ».

À VOIR AUSSI...