/news/currentevents
Navigation

Grave accident à Beauport: L’accusé est un récidiviste

Il a comparu pour conduite avec les facultés affaiblies après le décès d’au moins deux membres d’une famille

FD-Accident très grave
Photo Agence QMI, Guy Martel et courtoisie Au volant de son véhicule, le suspect Éric Légaré en a percuté trois autres, tuant du coup deux personnes jeudi à Beauport, sur l’autoroute Dufferin-Montmorency. L’accusé, Éric Légaré (en mortaise), 43 ans, a déjà été condamné pour alcool au volant en 2017.

Coup d'oeil sur cet article

Un récidiviste de l’alcool au volant a été formellement accusé hier de deux chefs de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort, en lien avec la tragédie routière survenue jeudi soir sur l’autoroute Dufferin-Montmorency. 

• À lire aussi: [EN IMAGES] Collision à Beauport: une autre tragédie causée par les facultés affaiblies

Une famille a été décimée par ce terrible accident qui s’est produit vers 17 h 45 à l’intersection du boulevard François-De Laval, à Beauport. Une mère de deux enfants et le grand-père de ceux-ci figurent parmi les victimes.

Les deux enfants de Shellie Fletcher, âgés de 10 et 14 ans, reposaient toujours aux soins intensifs vendredi soir. Les pronostics sont toutefois sombres.

Shellie Fletcher était âgée de 44 ans et son père, James Fletcher, de 68 ans. La famille était originaire de la Nouvelle-Écosse, mais résidait à Québec.  

Sur son lit d’hôpital

Le suspect, Éric Légaré, 43 ans, de Beauport, a comparu par téléphone de son lit d’hôpital vendredi après-midi. 

Il fait face à huit chefs d’accusation, dont deux accusations graves de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort de Shellie et Jim Fletcher.

Shellie Fletcher a perdu la vie dans l’accident. James Fletcher, qui se trouvait à bord de la même automobile, a également péri.
Photos courtoisie
Shellie Fletcher a perdu la vie dans l’accident. James Fletcher, qui se trouvait à bord de la même automobile, a également péri.

Trois autres accusations de conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions pour les blessures graves aux enfants et à un autre automobiliste ont été ajoutées, de même qu’un chef de conduite dangereuse. 

Éric Légaré avait déjà été reconnu coupable de conduite avec les facultés affaiblies pour une infraction commise en 2015.

En octobre 2017, il avait été condamné à payer une amende de 1000 $, en plus de subir une interdiction de conduire de 12 mois. Toutefois, on lui avait permis d’utiliser un éthylomètre après trois mois.

Pour l’instant, il restera détenu parce que le procureur Pier-Alexandre Bernard a refusé sa remise en liberté une fois son congé de l’hôpital obtenu. 

L’accusé, défendu par l’avocat Vincent Montminy, a acquiescé d’une voix calme.  

Consternation 

Shellie Fletcher vivait avec sa famille dans un petit quartier familial de Beauport. 

Sur place, l’onde de choc se propageait à mesure que les voisins se rencontraient dans la rue. 

« C’est du bon monde. Avec mon gars, ils jouaient dans rue tout le temps ensemble », disait un voisin qui venait d’apprendre la terrible nouvelle.

Le plus vieux des deux, un adolescent, « jouait et s’impliquait avec les plus jeunes de la rue », tandis que la jeune fille avait d’innombrables amies autour de chez elle.

Certains amis se sont rendus au chevet des victimes, aux soins intensifs. 

« Je viens d’apprendre que c’est l’un de nos proches... ayoye », a dit un voisin qui préférait ne pas être identifié, au sujet de l’accusé.

« Il était ben chaud à 5 h de l’après-midi. Malgré toute la pub qui se fait, ça arrive encore, c’est inacceptable », a enchaîné le voisin.

Des citoyens du quartier, qui prennent régulièrement la sortie du boulevard François-De Laval sur Dufferin-Montmorency, n’ont pu s’empêcher de penser que ça aurait pu être eux. 

Afin d’éliminer le feu de signalisation sur l’autoroute, certains ont évoqué l’idée d’une bretelle de sortie avec un viaduc au-dessus des voies rapides.

– Avec Jean-François Racine

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.