/weekend
Navigation

Le crépuscule des dieux pour bientôt?

<strong><em>Climax</em><br>Thomas B. Reverdy</strong><br>Aux Éditions Flammarion<br>336 pages
Photo courtoisie Climax
Thomas B. Reverdy

Aux Éditions Flammarion
336 pages

Coup d'oeil sur cet article

La rentrée littéraire s’ouvre entre autres sur Climax, de l’écrivain français Thomas B. Reverdy. Un roman que l’on recommande vivement parce qu’il sort des sentiers battus et qu’il fait réfléchir.  

Tout au nord de Tromsø, en Norvège, il y a ce village portuaire qui ne cesse de s’agrandir depuis que diverses compagnies pétrolières ont commencé à installer des plateformes de forage en haute mer. Des plateformes comme celle de Sigurd, qui attire chaque année de nombreux ouvriers, techniciens et ingénieurs étrangers. Du coup, elle ne sera malheureusement pas déserte lorsqu’à la suite d’une brutale remontée des gaz – dans le milieu, on appelle ça un kick –, une partie de sa colonne de forage va exploser. Résultat, deux morts et un blessé grave. Sans parler des très lourdes conséquences environnementales. 

Pour tenter de régler le problème, Noah sera ainsi dépêché sur place. Et pas seulement parce qu’il est l’expert géologue responsable du secteur Arctic-Barents. Dans sa jeunesse, c’est précisément dans ce coin reculé de Norvège qu’il a vécu. 

Pas d’avenir ?

En revenant dans son village natal, Noah retrouvera donc ses plus vieux amis : Anders, Knut, Magnus et Anå, qu’il a jadis aimée. Sauf qu’elle est bien loin, l’époque où ils jouaient tous ensemble à Donjons et Dragons sans se soucier de rien. 

Avec la banquise qui fond à une vitesse vertigineuse, les morues qui pullulent à cause du réchauffement climatique, les ours blancs qui font désormais partie des espèces menacées d’extinction ou la plateforme Sigurd qui pourrait peut-être bientôt mettre quantité d’autres espèces en péril, ils ont toutes les raisons du monde d’être inquiets.

Ce qui rend ce roman si particulier, c’est la façon dont l’histoire est contée. Car on sera nous aussi invités à y prendre part, des fois qu’on saurait comment sauver l’avenir de la planète. 

Une très intéressante expérience de lecture.  

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE  

Le baiser des Crazy Mountains

<strong>Keith McCafferty</strong><br>aux Éditions Gallmeister<br>496 pages
Photo courtoisie
Keith McCafferty
aux Éditions Gallmeister
496 pages

C’est vrai, Noël est encore loin. Mais pas dans ce polar plein d’humour. Alors qu’il s’est réfugié dans le Montana pour essayer de trouver une bonne idée d’histoire, le romancier Max Gallagher aura la surprise de découvrir un bonnet de père Noël coincé dans la cheminée du bungalow qu’il a loué. Et comme la vie ne lui fera pas de cadeau, il y découvrira aussi le cadavre d’une femme... Une pépite ! 

Richesse oblige

<strong>Hannelore Cayre</strong><br>aux Éditions Points<br>240 pages
Photo courtoisie
Hannelore Cayre
aux Éditions Points
240 pages

Après La Daronne, Hannelore Cayre a signé cet autre roman jubilatoire qui raconte l’histoire de Blanche de Rigny, une employée à la reprographie judiciaire qui découvrira un jour que l’une des branches de sa famille est richissime. Et qu’avec un peu de chance – et plein, plein de magouilles ! –, elle pourrait elle aussi avoir droit à une petite part du butin. 

Le guide de l’auto 2022

<strong>Gabriel Gélinas, Antoine Joubert, Marc Lachapelle et Daniel Melançon</strong><br>Les Éditions de l’Homme<br>706 pages
Photo courtoisie
Gabriel Gélinas, Antoine Joubert, Marc Lachapelle et Daniel Melançon
Les Éditions de l’Homme
706 pages

Année après année, c’est l’un des grands classiques de la rentrée. Et pour cause. Grâce à ce guide grand format, on sait tout ce qu’il y a à savoir sur plus de 350 modèles de véhicules : prix, garanties offertes, équipement, sécurité, composantes mécaniques, changements apportés en 2022, etc. Mais surtout, on peut se fier aux évaluations, chaque voiture ayant été soigneusement analysée.  

Desserts et glaces à la sorbetière

<strong>Louis Dubois</strong><br>aux Éditions Solar<br>176 pages
Photo courtoisie
Louis Dubois
aux Éditions Solar
176 pages

Avec les chaleurs qu’on a eues cet été, la sorbetière est devenue presque essentielle ! Du coup, ce livre s’impose pour nous aider à varier les plaisirs. Crème glacée à la banane flambée au rhum, sorbet aux figues fraîches, nougat glacé aux fruits secs, pêche Melba, crème glacée sans lactose au caramel à la fleur de sel, sorbet citron et basilic... Oui, du bonheur à chaque cuillerée !

Frissons garantis     

Dent de dinosaure

<strong>Michael Crichton</strong><br>Aux Éditions de l’Archipel<br>304 pages
Photo courtoisie
Michael Crichton
Aux Éditions de l’Archipel
304 pages

Bien avant Jurassic Park, il y a eu Dent de dinosaure. Un roman qui a été écrit vers le milieu des années 1970, quand l’écrivain américain Michael Crichton n’était pas encore très connu.

Mais pour une raison ou une autre, il n’a jamais été publié. Et ce n’est qu’aujourd’hui qu’on a enfin la chance de pouvoir lire ce livre, qui se situe quelque part entre le western, le thriller et le roman d’aventures. 

La guerre des os

Des fois, on serait prêt à faire de bien drôles de choses pour ne pas perdre un pari, même s’il est complètement idiot. Voilà donc pourquoi, après sa première année à l’université Yale, le jeune William Johnson décidera d’intégrer l’équipe du professeur de paléontologie Othniel Marsh. Ce dernier a en effet prévu d’aller passer l’été dans l’Ouest américain afin d’en fouiller le sol et, peut-être, d’en ramener plusieurs fossiles préhistoriques.

Un programme qui aurait pu être fort sympathique si la Grande Guerre sioux n’avait pas déjà éclaté – on a oublié de préciser que l’histoire se déroulait en 1876 – et si Marsh n’avait pas été à ce point obsédé par son principal rival, le paléontologue Edward Drinker Cope, de l’Université de Pennsylvanie.

Divertissant comme tout !