/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: port du masque en classe dans des écoles de Chaudière-Appalaches

Coup d'oeil sur cet article

Les cas de COVID-19 se multiplient dans les écoles de la province, en particulier en Chaudière-Appalaches, où certains élèves devront dorénavant porter le masque en classe.

• À lire aussi: Vaccination obligatoire des employés de la santé: les récalcitrants suspendus sans solde dès le 15 octobre

• À lire aussi: COVID-19: le Québec compte 515 nouveaux cas, mais aucun décès

Comparativement à pareille date l’an dernier, trois fois plus d’écoles québécoises sont aux prises avec des cas de COVID-19 une semaine après la rentrée. En date du 8 septembre 2020, on en comptait 120 alors que le virus s’est maintenant frayé un chemin dans 395 écoles, une semaine à peine après la rentrée.

Dans la région de Chaudière-Appalaches, les cas grimpent de jour en jour. Au centre de services scolaire de la Beauce-Etchemin, on compte désormais 16 cas actifs et 161 élèves en isolement, dont six classes fermées au primaire. 

Transmission communautaire

Québec a d’ailleurs annoncé, lundi, que le port du masque en classe sera obligatoire dès vendredi dans les écoles de certains secteurs de Chaudière-Appalaches, comme c’est déjà le cas dans la grande région de Montréal depuis la rentrée.

Les municipalités régionales de comté (MRC) des Appalaches, de Beauce-Sartigan et des Etchemins sont visées par cette nouvelle mesure, puisque le nombre de cas actifs par habitant est jusqu’à cinq fois plus élevé que dans l’ensemble de la région.

La transmission communautaire parmi les jeunes de 18 à 39 ans est en cause, explique la Dre Liliana Romero, directrice régionale de santé publique de Chaudière-Appalaches. Le taux de vaccination pour cette tranche d’âge oscille entre 50 % et 65 % dans ces trois MRC, alors qu’il est nettement plus élevé dans d’autres secteurs. « C’est le groupe d’âge où l’on retrouve les éclosions présentement », dit-elle.

Capitale-Nationale

Dans la Capitale-Nationale, des cas positifs ont été recensés dans 23 écoles. Quatre groupes sont en isolement préventif dans des écoles du Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries.

À Québec, les élèves qui ont été en contact avec un camarade de classe positif peuvent revenir à l’école en portant le masque en classe pendant 14 jours, si leur test de dépistage est négatif. Or, tous les élèves de l’école – et non pas seulement ceux de la classe visée – doivent alors aussi porter le masque, puisqu’il n’y a plus de bulle-classe.

Dans Chaudière-Appalaches, les autorités de santé publique auraient voulu appliquer les mêmes directives, « pour garder les enfants à l’école le plus possible », mais des parents s’y sont opposé. Certains ont refusé que tous les élèves de l’école portent le masque alors que d’autres ont même renvoyé leur enfant en classe sans lui avoir fait passer un test de dépistage, ce qui explique que des groupes complets ont dû être fermés, indique la Dre Romero.


Au cours des sept derniers jours, la Capitale-Nationale a enregistré 90 nouveaux cas alors que Chaudière-Appalaches en a recensé 182 pendant la même période, en comparaison à 57 pour la semaine précédente.

À VOIR AUSSI    

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres