/auto/electrics
Navigation

L'avenir de Genesis combinera l’électricité et l’hydrogène

L'avenir de Genesis combinera l’électricité et l’hydrogène

Coup d'oeil sur cet article

Débarquée sur notre marché en 2016, la marque Genesis a le vent dans les voiles.

Alors qu’elle est en pleine ascension, ses dirigeants nous annonçaient ces derniers jours que le constructeur allait miser sur l’électricité et l’hydrogène pour l’avenir. En effet, à compter de 2025, le constructeur coréen de luxe ne présentera que des véhicules électriques. Il se fixe également l’objectif d’avoir une gamme entièrement électrique en 2030.

Afin de commenter cette annonce, Steve Flamand, directeur de produit et de stratégie corporative chez Genesis Motors Canada, était invité au micro de l’émission Le Guide de l’auto animée par Frédéric Mercier et Germain Goyer sur QUB Radio

Si Genesis n’a rien inventé avec cette sortie publique puisque bien des constructeurs partagent ces mêmes objectifs, M. Flamand a tenu à spécifier que la marque allait continuer de se démarquer. « La recette de Genesis ne changera pas au point de vue des performances, sauf qu’on pivote vers le marché de l’électrique. Comme vous le savez, l’électricité apporte un élément de performances qui est très intéressant. »

D'ici 2030, Genesis souhaite proposer une gamme de huit véhicules électriques et espère générer des ventes mondiales annuelles de 400 000 unités. 

On continue de croire à l’hydrogène

Avec Toyota, le groupe coréen composé de Hyundai, Kia et Genesis fait partie de la petite bande de constructeurs qui continuent de miser sur l’hydrogène, malgré un réseau de ravitaillement qui demeure quasi inexistant en Amérique du Nord. Dans son plan d'avenir dévoilé cette semaine, la marque Genesis a effectivement spécifié que l'hydrogène allait jouer un rôle clé dans son évolution. 

M. Flamand est d’avis qu’il est préférable de développer d’abord les véhicules qui adoptent cette technologie et d’être prêt lorsque les infrastructures seront en place. « Il s’agit d’une stratégie audacieuse. [...] On dépend beaucoup de l’infrastructure. Au Québec, on a une station que le groupe Harnois a mise en place. On sait également qu’il y a d’autres marchés dans le monde où les infrastructures actuelles sont plus fortes. C’est le cas de la Corée, de la Chine et de la Californie qui a plus de 100 stations », mentionne-t-il. 

La Genesis GV60 : un produit distinctif

Autant avec ses berlines qu’avec ses deux VUS qui sont arrivés par la suite, Genesis s’est assuré de proposer des véhicules distinctifs de ceux des marques sœurs que sont Hyundai et Kia. Bien que le nouveau GV60 partagera bon nombre de ses composantes avec les Kia EV6 et les Hyundai Ioniq 5, on nous assure qu’elle saura tout de même se distinguer.

« Au point de vue de l’exécution, il n’y aura pas de compromis. Ce sera une vraie Genesis au point de vue du tuning, des performances et de la grandeur du véhicule. La voiture sera une Genesis de A à Z avec tout ce qui définit une Genesis avec son design athlétique, ses performances et son autonomie », nous a confié M. Flamand. 

Actualités de la semaine

Au cours de cette émission, il a aussi été question de la présentation du Ford Ranger Splash, de la confirmation de la commercialisation du Toyota Corolla Cross hybride, de la baisse de prix de la Nissan Leaf ainsi que de la réorganisation de la gamme de la Polestar 2 pour 2022. 

Essais routiers

Les deux animateurs ont aussi livré leurs impressions sur les Honda Civic 2022 et Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio 2021. 

Réponses aux questions des lecteurs

Germain Goyer et Frédéric Mercier répondent aux questions du public concernant l’Acura MDX 2019 et le Hyundai Palisade 2020 ainsi que le Hyundai Tucson hybride. 

Le Guide de l'auto, c'est tous les samedis à 10h sur QUB Radio, et en reprise le dimanche à 14h.