/news/consumer
Navigation

Le Shaker quitte la rue Saint-Joseph et déménage dans le Vieux-Québec

Coup d'oeil sur cet article

L’aventure sur la rue Saint-Joseph de la chaîne Shaker Cuisine et Mixologie est maintenant terminée. La direction déménagera, au cours des prochains mois, son restaurant sur la rue Saint-Jean, dans le Vieux-Québec.

• À lire aussi: La Tyrolienne ferme ses portes après 48 ans

« Nous croyons beaucoup à l’affluence générale et au potentiel de la rue Saint-Jean, encore plus avec le retour des touristes étrangers et le retour à la normale suivant la pandémie », a indiqué au Journal le copropriétaire et vice-président du groupe Shaker, Luc Beaumont.

L’incertitude entourant le retour des travailleurs dans les immeubles de bureaux avec le télétravail et l’occasion favorable d’avoir finalement un pied-à-terre dans le Vieux-Québec ont notamment pesé dans la décision des propriétaires, qui souhaitent profiter davantage de l’industrie touristique. 

« Ça faisait longtemps qu’on voulait être dans le Vieux-Québec, mais nous n’avions pas eu la bonne occasion », a répondu M. Beaumont. « Clairement, selon nous, les ventes allaient être moindres après la reprise sur la rue Saint-Joseph que [celles] d’avant la pandémie », poursuit-il.

Fermé depuis octobre 2020

Le Shaker de la rue Saint-Joseph n’a jamais rouvert ses portes depuis le 1er octobre 2020, soit lors de la deuxième fermeture des restaurants et des bars imposée par le gouvernement pour limiter la propagation de la COVID-19. 

Le bail du nouveau local, situé au 1063 rue Saint-Jean, dans l’ancien Bistro Plus, est signé depuis vendredi dernier. Les travaux d’aménagement devraient débuter cet automne et l’ouverture est prévue pour l’hiver 2022.

La facture du chantier pourrait atteindre 1,5 million $. Le restaurant, spécialisé dans les tartares et les burgers gourmets, pourra accueillir jusqu’à 200 personnes assises et offrira une terrasse durant l’été.

Plusieurs projets

Comme pour plusieurs autres chaînes québécoises, la pandémie a ralenti les projets de croissance du Shaker en 2020 et en 2021. Un seul établissement a ouvert ses portes depuis 2019, soit à Saint-Jérôme. 

Si tout va bien, trois ouvertures, en plus du restaurant du Vieux-Québec, sont dans les cartons d’ici la fin de 2022, notamment du côté de la Rive-Nord de Montréal et du Saguenay.

« Notre objectif est toujours d’ouvrir 25 à 30 restaurants au Québec et de générer 100 millions $ de ventes annuelles », avance M. Beaumont. 

Fondée en 2015 dans la Pyramide de Sainte-Foy, la chaîne Shaker compte aujourd’hui environ 700 employés et 14 restaurants. La compagnie se spécialise aussi dans les prêts à boire, qu’on peut retrouver chez IGA.

« On pense vendre plus d’un million de canettes par année. Nous sommes dans plus de 3500 points de vente au Québec », conclut M. Beaumont.

À VOIR AUSSI