/sports/football
Navigation

Place au botté d’envoi: la NFL de retour avec un brin de normalité

FBN-SPO-TAMPA-BAY-BUCCANEERS-V-HOUSTON-TEXANS
Photo AFP Le quart-arrière des Buccaneers de Tampa Bay Tom Brady.

Coup d'oeil sur cet article

Enfin, la NFL est de retour demain soir avec un duel entre Cowboys de Dallas et Buccaneers de Tampa Bay. Enfin, il y aura un brin de normalité avec des stades garnis de spectateurs tout au long de la saison. Enfin, la machine semble repartie.

• À lire aussi: Les joueurs veulent plus de tests de COVID-19

• À lire aussi: [BALADO] La zone payante est de retour pour lancer la saison de la NFL

Il ne faut jamais penser que tout est au beau fixe avec la satanée COVID-19, mais la NFL reprend du service dans un contexte moins morose que l’automne dernier. 

C’est déjà un grand pas, même si le virus continuera de frapper. À preuve, l’excellent garde des Cowboys, Zack Martin, ratera visiblement le rendez-vous parce qu’il a été touché. 

  • Écoutez le balado La Zone payante ci-dessous:

Durant la saison morte, même le grand Tom Brady a été frappé par la COVID-19. 

Quoique c’est plutôt le quart-arrière qui a frappé le virus, qui a probablement survécu 34 secondes dans l’organisme d’un athlète qui se nourrit de blanc de poulet, graines de chia et jus d’épinard. Blague à part, des cas surviendront toujours cette saison, mais il y a moins d’inconnu.

Pour en revenir au coup d’envoi de la saison, difficile de ne pas donner l’avantage aux Buccaneers. 

L’équipe championne en titre retrouvera ses partisans survoltés, sur le terrain où elle a signé son triomphe en février, avec un noyau de joueurs identique.

Les 22 partants reviennent en poste, du jamais-vu pour des champions du Super Bowl dans l’ère du plafond salarial. 

L’équipe semble même supérieure à celle de l’an passé avec l’ajout de joueurs comme le secondeur extérieur recrue Joe Tryon, qui a impressionné au camp. La venue du vétéran porteur Giovani Bernard donne aussi une arme additionnelle à Tom Brady. 

La saison dernière, les exploits de Brady ont presque fait oublier à quel point la performance dominante de la défensive, surtout en fin de parcours, a permis de savourer un championnat. Cette équipe est vraiment bien équilibrée.

QUESTIONS CHEZ LES COWBOYS

De leur côté, les Cowboys s’amènent à Tampa avec un alignement bourré de talent, mais un quart-arrière en Dak Prescott qui fera son grand retour après une horrifiante fracture de la cheville subie il y a 11 mois et des pépins à l’épaule survenus au camp.

Il devra être bien protégé et en ce sens, la perte de Zack Martin, même pour un seul match, est loin d’être idéale. La NFL se porte mieux quand des athlètes de la trempe de Prescott sont en santé. On ne peut que lui souhaiter un bon retour.

Le porteur Ezekiel Elliott pourra difficilement s’imposer face au front des Bucs, qui ne laisse rien passer au sol depuis deux ans. 

À moins d’une performance offensive étincelante des Cowboys, il faudra attendre pour une première victoire. 

Duel du jeudi  

Les forces en présence 

Cowboys de Dallas  

  • Dak Prescott, Quart-arrière, 9 T, 4 INT, 1856 verges    
  • Ezekiel Elliott, Porteur de ballon, 6 T, 979 verges    
  • Amari Cooper, Receveur, 5 T, 1114 verges       

Buccaneers de Tampa Bay  

  • Tom Brady, Quart-arrière, 40 T, 12 INT, 4633 verges    
  • Ronald Jones II, Porteur de ballon, 7 T, 978 verges    
  • Mike Evans, receveur, 13 T, 1006 verges     

 Joueur à surveiller  

FBN-SPO-TAMPA-BAY-BUCCANEERS-V-HOUSTON-TEXANS
Photo AFP

MICAH PARSONS
Secondeur, Cowboys

S’il y a un joueur qui peut transformer la défensive des Cowboys, c’est l’ancien secondeur étoile de Penn State choisi en première ronde du dernier repêchage. Athlète exceptionnel, il a été utilisé, au camp d’entraînement, en couverture de passe face à des ailiers rapprochés et receveurs, mais aussi directement sur le front pour chasser le quart-arrière. Il a brillé dans ce contexte et pourrait devenir l’élément central de la défensive.

1. Buccaneers de Tampa Bay   

0-0

Fiche l’an dernier : 11-5

Tous les éléments de la conquête du Super Bowl de l’an dernier demeurent en place. À 44 ans, le mur du temps peut frapper à tout moment pour Tom Brady, mais aucun signe perceptible de déclin n’a été émis jusqu’ici par ce celui qui a bu dans la fontaine de l’éternité.

2. Chiefs de Kansas City   

0-0

Fiche l’an dernier : 14-2

S’il y a une faiblesse chez les Chiefs, c’est désormais dans le groupe d’ailiers espacés. Si un malheur devait arriver à Tyreek Hill, la profondeur serait exposée. Est-ce que Mecole Hardman peut enfin s’affirmer comme un véritable numéro deux constant dans le groupe ?

3. Bills de Buffalo   

0-0

Fiche l’an dernier : 13-3

Tous se demandent si le quart-arrière Josh Allen saura poursuivre son irrésistible lancée de 2020, mais la vraie question chez les Bills concerne leur habileté en défensive à appliquer la pression. On parle en bien des recrues, mais surveillez l’ailier défensif de deuxième année AJ Epenesa.

4. Packers de Green Bay   

0-0

Fiche l’an dernier : 13-3

Après deux campagnes de suite avec des fiches de 13-3 et des présences en finale de conférence, il est temps de comprendre que les Packers, c’est plus que la magie d’Aaron Rodgers. L’attaque devra naviguer à travers la perte du bloqueur à gauche David Bakhtiari, mais Elgton Jenkins est prêt pour le mandat. 

5. Browns de Cleveland   

0-0

Fiche l’an dernier : 11-5

Ce classement, c’est bien sûr le reflet de l’équipe sur papier. Parce qu’en pratique, les Browns ont souvent tellement déçu quand les attentes étaient hautes. Difficile toutefois d’imaginer un effondrement. Leurs fronts sont redoutables et la défensive n’est plus une blague.

6. Rams de Los Angeles   

0-0

Fiche l’an dernier : 10-6

La venue de Matthew Stafford a fait exploser les attentes à l’égard des Rams, comparativement à il y a un an. La défensive est toujours solide et voilà qu’à l’attaque, Sean McVay hérite du quart-arrière qui le faisait fantasmer. Un seul doute : l’alignement est puissant, mais manque de profondeur.

7. Titans du Tennessee   

0-0

Fiche l’an dernier : 11-5

L’offensive sera encore une fois un véritable rouleau compresseur. Défensivement, des pièces intéressantes ont été ajoutées au casse-tête en Bud Dupree et les demis de coin recrues Caleb Farley et Elijah Molden. Est-ce que ça suffira pour relancer la défensive atroce de 2020 ?

8. 49ers de San Francisco   

0-0

Fiche l’an dernier : 6-10

Ils seront trop bien classés aux yeux de plusieurs, mais cela est davantage le reflet d’un alignement de grande qualité que des résultats de la saison dernière. Kyle Shanahan, un brillant esprit offensif, devrait nous tenir en haleine avec le duo de quarts de Jimmy Garoppolo et Trey Lance.

9. Ravens de Baltimore   

0-0

Fiche l’an dernier : 11-5

Les Ravens ont apporté de belles additions sur la ligne offensive et au poste de receveur. Par contre, la profondeur dans le champ-arrière est affectée par la perte de JK Dobbins et Justice Hill. Le vétéran Le’Veon Bell a été signé dans l’équipe de réserve et rêve déjà de se frotter aux Steelers. 

10. Seahawks de Seattle   

0-0

Fiche l’an dernier : 12-4

Il y a des équipes bien plus complètes et équilibrées que les Seahawks, ce qui fait qu’année après année, nombreux sont ceux qui prédisent leur chute. Si Russell Wilson joue comme en première moitié de saison l’an passé, ils seront encore des séries. À la moindre baisse de régime par contre...

11. Patriots de la Nouvelle-Angleterre   

0-0

Fiche l’an dernier : 7-9

Au revoir Cam Newton, bonjour Mac Jones ! Le quart-arrière recrue a fait sensation au camp d’entraînement et il sera bien épaulé par une ligne offensive efficace et un bon champ-arrière. Tout indique que la « reconstruction » des Patriots n’aura duré qu’une saison.

12. Chargers de Los Angeles   

0-0

Fiche l’an dernier : 7-9

À sa saison recrue, le seul problème de Justin Herbert était sa coupe de cheveux. Maintenant que c’est résolu, il faudra voir si les défensives adverses auront su s’ajuster à son bras canon, mais il a tout pour continuer son ascension. Le nouvel entraîneur Brandon Staley fera briller la défensive.

13. Steelers de Pittsburgh   

0-0

Fiche l’an dernier : 12-4

Et si Big Ben redevenait en feu ? Et si la ligne offensive rapiécée produit mieux que ce qui est attendu ? Voilà deux questionnements majeurs à Pittsburgh, qui vont faire que ça passe ou ça casse. Défensivement, il y a de l’optimisme pour que l’impasse contractuelle entre TJ Watt et l’équipe se règle.

14. Cowboys de Dallas   

0-0

Fiche l’an dernier : 6-10

Les Cowboys, c’est un peu la même histoire qui se répète depuis maintenant quelques saisons. Le potentiel offensif explosif est assurément là, mais les doutes quant à la défensive sont bien présents. Avec Dan Quinn pour diriger cette unité, impossible de revivre le désastre de l’an dernier.

15. Colts d’Indianapolis   

0-0

Fiche l’an dernier : 11-5

Les Colts ont impressionné la saison dernière en défensive et n’ont pas perdu de morceaux majeurs. À l’attaque, Carson Wentz est le nouveau quart-arrière, mais une blessure au pied et le protocole de la COVID l’ont privé de nombreuses répétitions. Même chose pour le garde Quenton Nelson.

16. Dolphins de Miami   

0-0

Fiche l’an dernier : 10-6

Est-ce que le jeune Tua Tagovailoa saura s’établir comme le quart-arrière de concession à Miami ? Les jeunes bénéficient habituellement d’une période de grâce, mais dans son cas, l’échantillon de l’an dernier semble avoir refroidi les partisans. Un peu de clémence... pour l’instant !

17. Équipe de Washington   

0-0

Fiche l’an dernier : 7-9

La défensive peut facilement se classer parmi les trois meilleures du circuit. Offensivement, Ryan Fitzpatrick devra éviter les revirements douteux. Son style lui a attiré un fort capital de sympathie, mais il n’a toujours pas guidé la moindre de ses nombreuses équipes en séries.

18. Vikings du Minnesota   

0-0

Fiche l’an dernier : 7-9

Le noyau à l’attaque avec le porteur Dalvin Cook ainsi que les receveurs Adam Thielen et Justin Jefferson a tout pour plaire. Sur la ligne offensive toutefois, il y a peu d’expérience, ce qui n’est pas très rassurant en considérant la faible mobilité du quart Kirk Cousins. La défensive sera vraiment améliorée.

19. Saints de La Nouvelle-Orléans   

0-0

Fiche l’an dernier : 12-4

Il est difficile d’imaginer la transition vers Jameis Winston fonctionner à fond de train avec un groupe de receveurs inadéquat en l’absence prolongée de Michael Thomas. L’équipe vit aussi de l’incertitude à cause de l’ouragan qui vient de frapper la ville. Bonne équipe, circonstances difficiles.

20. Cardinals de l’Arizona   

0-0

Fiche l’an dernier : 8-8

Les quatre équipes de la puissante division Ouest de la conférence nationale ont des chances légitimes de se classer en séries. La défensive a été prise de court par le demi de coin Malcolm Butler, qui songe à la retraite chez lui. La tertiaire avait bien besoin de lui.

21. Bears de Chicago   

0-0

Fiche l’an dernier : 8-8

Combien de matchs avant de voir le jeune quart recrue Justin Fields sur le terrain ? Le vétéran Andy Dalton vivra avec une pression insoutenable. Dès sa première flatulence de travers, le stade, Chicago au grand complet et les médias réclameront le jeunot sur le terrain.

22. Raiders de Las Vegas   

0-0

Fiche l’an dernier : 8-8

Les Raiders ont perdu des plumes sur la ligne offensive et parmi leurs receveurs. Nelson Agholor n’est pas parfait, mais il a permis à Derek Carr d’ajouter la longue passe à son arsenal et son départ fera mal. Si la saison ne lève pas, le directeur général Mike Mayock paiera la note. Pas Jon Gruden...

23. Broncos de Denver   

0-0

Fiche l’an dernier : 5-11

Au risque de se répéter, quand une équipe compte sur deux quarts-arrières comme Teddy Bridgewater et Drew Lock, c’est souvent qu’elle ne compte pas un véritable numéro un pour faire le travail. Par contre, les Broncos n’ont pas de faiblesses majeures aux autres positions. 

24. Giants de New York   

0-0

Fiche l’an dernier : 6-10

Les Giants misent sur d’excellents joueurs à l’attaque, mais la ligne offensive représente encore une fois un énorme point d’interrogation. C’est le talon d’Achille du régime actuel. Il est facile d’oublier que défensivement, cette équipe a cependant montré une belle progression en 2020.

25. Eagles de Philadelphie   

0-0

Fiche l’an dernier : 4-11-1

Chez les Eagles, le joueur à surveiller par-dessus tout est le receveur recrue DeVonta Smith. Les Eagles sont misérables à cette position depuis trop longtemps et le gagnant du trophée Heisman remis au meilleur joueur universitaire américain risque de changer la donne.

26. Falcons d’Atlanta   

0-0

Fiche l’an dernier : 4-12

Les Falcons sans Julio Jones, c’est comme les ailes de poulet sans os. C’est correct, mais c’est dénaturé. Mais bon, la décision de l’échanger est justifiée. Les Falcons ne vont nulle part, aussi bien reconstruire et le receveur a raté plusieurs matchs la saison dernière. La défensive en arrachera encore.

27. Panthers de la Caroline   

0-0

Fiche l’an dernier : 5-11

Les fantômes de Sam Darnold risquent de le suivre de New York jusqu’en Caroline, où la ligne offensive des Panthers ne le protégera pas mieux que celle des Jets. Darnold hérite tout de même de bons receveurs en DJ Moore et Robby Anderson, sans parler de la recrue Terrace Marshall.

28. Bengals de Cincinnati   

0-0

Fiche l’an dernier : 4-11-1

Oui, Joe Burrow revient en poste et il y a donc de l’espoir. Il ne faudrait quand même pas croire que les Bengals sont sortis du trou, surtout dans une division aussi compétitive que le Nord de l’AFC. Ce sera le genre d’équipe qui lutte à chaque match, mais qui peinera.

29. Jets de New York   

0-0

Fiche l’an dernier : 2-14

Les Jets pourraient rapidement grimper si Zach Wilson connaît un début de saison à la hauteur de ce qu’il a démontré au camp d’entraînement. L’équipe demeure très jeune et la tertiaire semble particulièrement vulnérable. Le secondeur CJ Mosley est de retour et aura fort à faire.

30. Jaguars de Jacksonville   

0-0

Fiche l’an dernier : 1-15

Quand une équipe hérite d’un potentiel joyau comme le quart-arrière Trevor Lawrence, on s’attend parfois trop vite à un bond prodigieux. Il reste que l’attaque va souffrir d’une ligne offensive ordinaire et du manque d’imagination du coordonnateur Darell Bevell.

31. Lions de Detroit   

0-0

Fiche l’an dernier : 5-11

Le nouveau régime en place à Detroit, avec l’entraîneur-chef Dan Campbell, souhaite miser sur une équipe physique, capable de gagner dans les tranchées et de s’imposer par la bonne vieille méthode. Pas sûr qu’elle dispose des chevaux pour une telle philosophie.

32. Texans de Houston   

0-0

Fiche l’an dernier : 4-12

Les Texans veulent appliquer un style lourd et courir avec le ballon. La venue des Mark Ingram et Phillip Lindsay va en ce sens. Défensivement, il y aura peu de pression sur les quarts adverses et les journées s’annoncent longues. À quand la fin de la saga Deshaun Watson ?

À VOIR AUSSI